Israël avait auparavant rapatrié les mauvaises dépouilles de soldats disparus
Rechercher

Israël avait auparavant rapatrié les mauvaises dépouilles de soldats disparus

La télévision a donné des détails sur l'opération israélienne et russe qui a permis le retour de la dépouille de Zachary Baumel

L'ancien ministre de la Défense Avidgor Liberman (au centre) en septembre 2019 avec les cercueils enveloppés dans un drapeau israélien. Des tests ont ensuite révélé qu'il ne s'agissait pas des dépouilles de soldats israéliens portés disparus (Capture d'écran, Douzième chaîne).
L'ancien ministre de la Défense Avidgor Liberman (au centre) en septembre 2019 avec les cercueils enveloppés dans un drapeau israélien. Des tests ont ensuite révélé qu'il ne s'agissait pas des dépouilles de soldats israéliens portés disparus (Capture d'écran, Douzième chaîne).

Les efforts secrets menés par Israël et la Russie pour localiser les dépouilles disparues depuis longtemps de trois soldats israéliens tués au Liban ont finalement conduit au retour des mauvaises dépouilles en Israël en 2018, a annoncé samedi soir la Douzième chaîne d’information.

Des détails de l’opération complexe pour localiser et rapatrier les dépouilles des soldats ont mis en évidence certaines des raisons derrière les multiples visites au cours de l’année passée en Russie de Benjamin Netanyahu et de l’ancien ministre de la Défense Avidgor Liberman.

L’opération a commencé en octobre 2017 quand les services de renseignement de Tsahal ont donné à Liberman des informations sur la localisation possible en Syrie des dépouilles de trois soldats israéliens disparus. Ils auraient été tués dans une bataille de tanks à proximité du village du Sultan Yacoub en 1982, a expliqué le programme télévisé.

Liberman a transmis l’information à son homologue russe, Sergie Shoigu. Moscou a approuvé la coopération et l’armée russe a participé aux efforts en Syrie pour localiser les dépouilles des soldats.

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman et les membres de son équipe rencontrent le ministre de la Défense russe Sergei Shoigu à Moscou, le 26 avril 2017 (Crédit : Ariel Hermoni/Defense Ministry)

Au cours de deux dernières années, aussi bien Liberman que Netanyahu ont rencontré des dirigeants russes à de multiples reprises pour des négociations qui étaient officiellement focalisées sur la guerre civile en Syrie et sur les manœuvres militaires iraniennes hostiles à Israël.

Aucun commentaire public n’a été fait après les réunions de coopération pour localiser les trois soldats – Yachary Baumel, Yahuda Katz et Zvi Feldman – qui étaient parmi les 21 soldats israéliens tués dans la bataille de tanks il y a 37 ans.

En mai 2018, il y a eu des indications sur d’éventuels progrès et, en se basant sur des renseignements, quatre dépouilles que l’on suspectait appartenir aux soldats israéliens ont été exhumées d’un cimetière en Syrie, expliquait le programme télévisé. Liberman s’est envolé pour Moscou, et après une demande de Netanyahu, le président russe Vladimir Poutine aurait donné son accord personnel pour que les dépouilles soient transférées par les Russes de la Syrie vers Israël.

Liberman avait été filmé à son retour avec des officiers israéliens devant quatre cercueils enveloppés dans un drapeau israélien qui devaient contenir leurs dépouilles. Des tests de médecine légale ont cependant montré qu’aucune des quatre dépouilles n’appartenait aux soldats disparus. Les images montrées samedi soir par la Douzième chaîne avaient été censurées à l’époque.

Les Russes ont continué leurs recherches sur le terrain, mais ces efforts ont été retardés après que le Syrie a abattu par erreur un avion d’espionnage russe lors d’une attaque israélienne dans le nord de la Syrie en septembre dernier, entraînant des tensions diplomatiques entre Moscou et Jérusalem.

La coopération a fini par payer quand la Russie a récemment localisé les dépouilles de Baumel avec certains de ses effets personnels. Baumel a été inhumé en Israël la semaine dernière dans un cimetière militaire avec un éloge funèbre prononcé par Netanyahu et le président Reuven Rivlin à la télévision.

On suppose que les dépouilles de Katz et de Feldman sont dans le même cimetière où les restes de Baumel ont été retrouvés. Des officiels impliqués dans l’opération craignent que la couverture médiatique entourant le retour de la dépouille de Baumel ne puisse saboter les efforts pour faire revenir ses deux camarades.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...