Israël avait averti les Européens qui avaient averti les Iraniens – en vain
Rechercher

Israël avait averti les Européens qui avaient averti les Iraniens – en vain

Netanyahu avait indiqué qu'Israël favorise une solution diplomatique mais que si cette dernière devait échouer, il se trouverait dans l'obligation de recourir à d'autres moyens

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'un discours au Jewish Museum and Tolerance Center à Moscou, le 29 janvier 2018. (Crrédit : AFP / Vasily MAXIMOV)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'un discours au Jewish Museum and Tolerance Center à Moscou, le 29 janvier 2018. (Crrédit : AFP / Vasily MAXIMOV)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait mis en garde les leaders européens face à la menace continue représentée par l’Iran dans la région avant la recrudescence des tensions de ce week-end au cours duquel Israël a abattu un drone iranien après qu’il a pénétré dans l’espace aérien israélien depuis le territoire syrien, a fait savoir dimanche la Dixième chaîne.

Netanyahu s’était entretenu à de multiples reprises avec la chancelière allemande Angela Merkel, le président français Emmanuel Macron et la Première ministre du Royaume-Uni Theresa May ces dernières semaines pour leur faire part des agressions commises par la République islamique dans la région et des efforts continus de Téhéran visant à renforcer son programme de missiles balistiques.

Lors de ces conversations, Netanyahu avait indiqué qu’Israël favorisait une solution diplomatique au problème mais que si cette dernière devait échouer, l’Etat juif se trouverait dans l’obligation d’utiliser d’autres moyens.

En réponse, la France, le Royaume Uni et l’Allemagne avaient informé les responsables iraniens des intentions israéliennes, la semaine dernière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...