Israël donne à Taïwan des tables qui sont aussi des refuges en cas de séisme
Rechercher

Israël donne à Taïwan des tables qui sont aussi des refuges en cas de séisme

L’envoyé israélien a annulé la fête de l’Indépendance pour obtenir le budget pour les 117 tables d'écoles, conçues par un étudiant de Bezalel

Arthur Brutter a dessiné ses tables, qui permettent de se protéger pendant un séisme, pour son projet final à Bezalel. Elles ont été exposées au musée d’art moderne de New York. (Crédit : Tzur Kotzer via JTA)
Arthur Brutter a dessiné ses tables, qui permettent de se protéger pendant un séisme, pour son projet final à Bezalel. Elles ont été exposées au musée d’art moderne de New York. (Crédit : Tzur Kotzer via JTA)

Israël a donné 117 tables qui permettent de s’abriter pendant un tremblement de terre aux écoles d’une ville taïwanaise frappée par un séisme cette année.

L’envoyé d’Israël à Taïwan, Asher Yarden, a décidé d’annuler la fête pour la Journée de l’Indépendance d’Israël en mai prochain pour utiliser l’argent pour acheter les tables, qui ont été conçues par un étudiant de l’Académie Bezalel d’arts et de design de Jérusalem.

Yarden, qui dirige le Bureau économique et culturel d’Israël à Taipei, a décidé de prendre 117 tables pour rendre hommage aux 117 personnes qui sont mortes en février, quand le séisme a frappé la ville de Tainan.

Pendant un tremblement de terre, deux étudiants peuvent s’abriter sous chaque table, et se protéger des débris et autres dangers.

Arthur Brutter a dessiné ses tables pour son projet final à Bezalel. Elles ont été exposées au musée d’art moderne de New York.

« Le don de 117 tables anti-séisme aux enfants de Tainan est un merveilleux exemple de la façon dont le design peut contribuer à la sécurité des enfants et renforcer l’amitié entre les peuples », a déclaré Ido Bruno, professeur de Bezalel et superviseur de Brutter.

Soixante tables ont déjà été livrées à Tainan, et les autres devraient arriver bientôt.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...