Israël en deuil : la famille et les amis pleurent les victimes de l’inondation
Rechercher

Israël en deuil : la famille et les amis pleurent les victimes de l’inondation

Le nom du dixième participant tué pendant la randonnée, Ilana Bar Shalom de Rishon Lezion, a été révélé vendredi matin

Montage photo des 9 des 10 victimes d'une inondation soudaine dans le sud d'Israël le 27 avril 2018 : Ilan Bar Shalom (en haut à gauche), Shani Shamir (en haut, au centre), Agam Levy (en haut à droite), Romi Cohen ( milieu, gauche), Tzur Alfi (milieu, centre), Ella Or (milieu, droite), Gali Balali (bas, gauche), Maayan Barhum (bas, centre), Yael Sadan (bas, droite) (Crédit : Autorisation Facebook)
Montage photo des 9 des 10 victimes d'une inondation soudaine dans le sud d'Israël le 27 avril 2018 : Ilan Bar Shalom (en haut à gauche), Shani Shamir (en haut, au centre), Agam Levy (en haut à droite), Romi Cohen ( milieu, gauche), Tzur Alfi (milieu, centre), Ella Or (milieu, droite), Gali Balali (bas, gauche), Maayan Barhum (bas, centre), Yael Sadan (bas, droite) (Crédit : Autorisation Facebook)

Les familles et les amis des 10 jeunes tués dans la crue subite à Nahal Tzafit ont évoqué jeudi les jeunes gens prometteurs qui étaient perdu la vie et se sont préparés pour une longue journée de funérailles vendredi et pendant le week-end.

Les lieux des funérailles et les heures de huit morts ont été rendus publics par les familles.

Les 10 jeunes faisaient partie d’un groupe de 25 lycéens qui participaient à une randonnée organisée par l’académie prémilitaire Benny Tzion de Tel Aviv. Ils devaient commencer le programme l’année prochaine et cette excursion avait pour objectif de permettre aux jeunes de tisser les premiers liens.

La randonnée a été organisée malgré des mises en garde contre des conditions climatiques menaçantes. Neuf filles et un garçon ont perdu la vie lorsque le groupe a été frappé par une crue subite à Nahal Tzafit, une rivière située dans le sud du secteur de la mer Morte.

Neuf corps d’adolescents ont été retrouvés au cours de l’après-midi et la soirée du jeudi, et le dixième a été découvert tôt le vendredi matin.

Ella Or

Ella Or de Maale Adumim doit être enterrée vendredi à midi au cimetière Mishor Adumim.

Ella Tzur de Maaleh Adumim, tuée lors d’une crue subite dans le sud du pays au cours d’un voyage scolaire le 26 avril 2018 (Crédit : Facebook)

Ella « était l’une des meilleures étudiantes », a déclaré son directeur. « C’était une fille qui pouvait prendre ses responsabilités et qui était toujours prête à aider et agir pour autrui. »

Ses cinq frères et soeurs ont également publié une déclaration à son sujet. « Tu étais la plus jeune fille de notre famille », ont-ils écrit. « La plus belle fleur, la plus charmante, avec le plus beau sourire, toujours attentionnée, toujours compréhensive, toujours optimiste, la sœur la plus talentueuse et la plus brillante de la famille. »

Romi Cohen

Romi Cohen de Maor, près de Hadera, sera enterrée à midi au cimetière du village.

Romi Cohen de Maor, qui a été tuée lors d’une crue subite durant un voyage scolaire le 26 avril 2018 (Crédit : Facebook)

Tzur Alfi

Tzur Alfi, le seul garçon qui a été tué, originaire de la ville centrale de Mazkeret Batya, sera enterré à midi dans le cimetière de la ville.

Tzur Alfi de Mazkeret Batya, tué lors d’une crue subite dans le sud durant un voyage scolaire, le 26 avril 2018 (Crédit : Facebook)

Alfi était « un enfant fantastique, athlétique, et il y a juste trois semaines, il a joué dans une pièce de théâtre », a déclaré Meir Dahan, le chef du Conseil régional de Mazkeret Batya, au site d’information Ynet. « Un enfant avec des valeurs, une personne sociable qui aspirait à être un éducateur ».

Yael Ben Yossef, la mère de Tomer Ben Yosef, qui a été acceptée à l’académie de Benny Zion mais n’a pas pu participer à la randonnée de jeudi parce qu’il avait des examens scolaires, a indiqué qu’elle et son fils allaient « aux funérailles de Tzur Alfi. Tomer et lui étaient amis, et il a confié que Tzur était un « gars incroyable ». Ils étaient ensemble tout le temps. Je n’arrive pas à penser à ce qui aurait pu se passer s’ils étaient tous les deux allés en randonnée ».

Yael Sadan

Yael Sadan de Jérusalem sera enterrée à 12h30 au cimetière Givat Shaul à Jérusalem.

Yael Sadan de Jérusalem, qui a été tuée lors d’une crue subite dans le sud durant un voyage scolaire le 26 avril 2016 (Crédit : Facebook)

La mort de Sadan, une étudiante en danse diplômée du Lycée des Arts de Jérusalem, a été annoncée par l’école sur sa page Facebook.

« C’était une fille époustouflante et souriante avec un [bon] sens de l’humour, une danseuse et chorégraphe talentueuse », a déclaré sa professeure de danse, Lian Yaffa Siegfeld. « C’était toujours amusant d’être avec elle. »

Maayan Barhum

Maayan Barhum de Jérusalem sera enterrée en même temps que Sadan, à 12h30, au cimetière Givat Shaul.

Maayan Barhum de Jérusalem a été tuée lors d’une crue subite dans la région de la Mer Morte le 26 avril 2018 (Crédit : Facebook)

Agam Levy

Agam Levy, de la ville de Herut, sera enterrée à 12h30 au cimetière Lev Hasharon-Tel Mond.

Agam Levy, originaire de la ville de Herout, dans le centre d’Israël, a été tuée dans les inondations dans le sud d’Israël le 26 avril 2018 (Crédit : Facebook)

« Agam était persévérante, studieuse et faisait énormément de bénévolat», a déclaré Ilan Mayer, son grand-père, au site d’information Walla. « Elle est revenue il y a un an et demi après avoir fait du bénévolat en Afrique, où elle a encadré des enfants malades. Puis elle est allée faire du bénévolat au Vietnam, où elle a enseigné dans une école. C’était une fille talentueuse, le bénévolat faisait partie intégrante de sa personne. »

Shani Shamir

Shani Shamir, de la ville de Shoham dans le centre d’Israël sera enterrée à 13h dans le cimetière Beit Arif en dehors de la ville.

Shani Shamir de Shoham, tuée dans une crue subite dans le sud du pays pendant un voyage scolaire le 26 avril 2018 (Crédit : Facebook)

Gil Livneh, maire de Shoham, a déclaré au diffuseur public Kan que « Shani était la fille que tout parent rêve d’avoir. « Souriante, sage, brillante, meneuse. Elle était membre du conseil régional des, et a encadrédes jeunes moniteus dans le groupe [des Scouts]. Elle était aimée par tous. Cette tragédie est incompréhensible. »

Adi Raanan

Adi Raanan du village de Mikhmoret sera enterrée dimanche à 18h au cimetière du village.

Adi Raanan de Mikhmoret a été tuée dans les crues subites dans la région de la mer Morte le 26 avril 2018 (Crédit : Facebook)

Les parents d’Adi étaient à l’étranger au moment de la tragédie.

Le granp-père d’Adi, Asher Green, a écrit vendredi : « Nous avons été frappés par une tragédie, et naturellement, nous avons du mal à intégrer cette terrible nouvelle. Les parent de notre merveilleuse petite-fille sont en route vers Israël. »

Il a demandé à ce que les médias »respectent leur vie privée » pendant la période de deuil.

Gali Balali

Les funérailles de Gali Balali de Givatayim, dans la banlieue de Tel Aviv, ne sont pas encore programmées et pourraient être reportées jusqu’à dimanche, selon les médias hébreux.

Gali Balali, une étudiante tuée dans les inondations près de la mer Morte, le 26 avril 2018 (Crédit : Autorisation)

Yedidia, l’une des enseignantes de Balali, a déclaré vendredi au radiodiffuseur public de Kan qu’elle était « une fille incroyable, avec des valeurs, qui s’est toujours empressée d’aider, même avant qu’on ne le lui demande. Toujours souriante, toujours serviable, se liant toujours aux gens. Quand ils disent que Dieu prend les bons [en premier], il s’avère que ce n’est pas un cliché. »

Alon Hakak, un ami de Gali a déclaré : « J’habite à Ramat Gan et elle vivait [non loin] à Givatayim ». Ils étaient tous deux des bénévoles actifs. « La joie que nous partagions s’est transformée en tristesse terrible. C’est une immense perte. Elle était une source d’inspiration pour nous tous, et nous nous souviendrons d’elle longtemps. Sa disparition est douloureuse. »

Ilan Bar Shalom

La dernière identité à être révélée a été celle d’Ilan Bar Shalom de Rishon Lezion, qui n’a été que publiée seulement vendredi matin après que tous les membres de la famille ont été prévenus. Il n’y a pas encore d’informations sur ses funérailles.

Ilan Bar Shalom de Rishon Lezion a été tuée dans les crues subites dans la région de la mer Morte le 26 avril 2018 (Crédit : Twitter)

Ilana était élève en terminale au lycée Amal Comprehensive School de Rishon Lezion. La ville l’a décrite dans un communiqué comme une « excellente monitrice dans les groupes de jeunesse ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...