Israël et l’Inde saluent leurs liens grandissants lors de la visite de Rivlin
Rechercher

Israël et l’Inde saluent leurs liens grandissants lors de la visite de Rivlin

À New Delhi, Modi accueille la coopération en matière de sécurité et appelle à des partenariats économiques élargis et à des efforts conjoints contre le terrorisme

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Accolade chaleureuse entre le président Rivlin (gauche) avec le Premier ministre indien Narendra Modi, après une conférence de presse commune à New Delhi le 15 novembre 2016. (Crédits : AFP/MONEY SHARMA)
Accolade chaleureuse entre le président Rivlin (gauche) avec le Premier ministre indien Narendra Modi, après une conférence de presse commune à New Delhi le 15 novembre 2016. (Crédits : AFP/MONEY SHARMA)

Le président Reuven Rivlin et le Premier ministre indien Narendra Modi ont salué lundi la coopération de leurs pays respectifs en matière de sécurité, et ont souhaité approfondir les relations économiques, à l’occasion d’une visite historique de Rivlin dans le deuxième pays le plus peuplé au monde.

Rivlin a atterri lundi pour une visite d’une semaine, censée célébrer les 25 ans de relations diplomatiques et souligner les liens de défense entre Jérusalem et New Delhi.

« Nous avons remarqué la force de notre partenariat grandissant et nous nous sommes accordés sur la nécessité d’élargir ce partenariat à la production et à la fabrication », a déclaré Modi lors d’une conférence de presse commune au palais présidentiel de New Delhi.

« Le président Rivlin et moi-même avons beaucoup d’estime pour ce partenariat fort et grandissant qui relit nos nations. Nos peuples sont constamment menacés par des forces terroristes et extrémistes. Nous reconnaissons que le terrorisme est un défi à l’échelle internationale, qui ne connait aucune frontière et qui est en contact avec d’autres formes de crime organisé. »

Posted by Israel in India on Monday, 14 November 2016

La communauté internationale doit agir « avec détermination contre les réseaux terroristes et contre les états qui les hébergent ». Modi a poursuivi, sans désigner d’état particulier.

« Ne pas agir, ne pas dénoncer, cela ne fait qu’encourager les terroristes. Nous nous sommes mis d’accord sur la nécessité d’intensifier notre coopération pour combattre les forces extrémistes et radicales qui menacent nos nations pacifiques. »

Rivlin a affirmé partager les souhaits de l’Inde pour la paix et la sécurité, et a ajouté que rien ne justifie le terrorisme.

« Je n’ai pas le moindre doute que ma visite ici contribuera à resserrer les liens et la coopération entre nos deux pays, pour la sécurité, pour notre capacité à garantir la sécurité de nos peuples, l’agriculture, l’eau, la technologie, la culture et l’éducation. »

La visite de Rivlin en Inde est la deuxième visite d’un président israélien. Elle marque le 25e anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays.

« Monsieur le Premier ministre, Israël et l’Inde ont déjà changé le cours de l’Histoire, et il est temps de la faire à nouveau », déclare Rivlin.

« Vous avez demandé au monde de « fabriquer en Inde ». Je suis ici pour dire que je suis prêt à répondre à cet appel. Israël est prêt à fabriquer en Inde, à fabriquer à l’Inde.

Mardi, Rivlin a été accueilli par le président indien Pranab Mukherjee à la résidence présidentielle de New Delhi. Rivlin et sa femme Nechama ont été accueillis par des gardes qui ont escorté le cortège.

L’an dernier, Mukherjee a été le premier président indien à visiter Israël.

Durant son séjour à New Delhi, Rivlin disperse des pétales de roses sur la tombe de Mahatma Gandhi, le 15 novembre 2016. (Crédits : Mark Neiman/GPO)
Durant son séjour à New Delhi, Rivlin disperse des pétales de roses sur la tombe de Mahatma Gandhi, le 15 novembre 2016. (Crédits : Mark Neiman/GPO)

Rivlin a également déposé une gerbe et dispersé des pétales de fleurs sur la tombe de l’ancien chef indien Mahatma Gandhi. Dans sa signature du livre d’or, Rivlin a cité un passage de Lévitique : « Aime ton prochain comme toi-même ». Ce verset est un « aphorisme approprié pour tous les humanistes du monde, et parmi eux, Gandhi », a-t-il dit.

« Israël et l’Inde ont une alliance solide entre deux peuples, deux États aux passés illustres et pleins d’inspiration. »

Rivlin, accompagné d’une délégation d’hommes d’affaires israéliens, rejoindra son homologue indien pour l’inauguration d’une conférence sur l’agro-technologie dans la ville de Chandigarh.

Rivlin se rendra également sur les lieux de l’attaque terroriste de 2008 à Bombay, qui a couté la vie à 195 personnes, dont 162 indiens et 9 israéliens.

Le président déposera également une gerbe au mémorial pour les soldats indiens tombés au Moyen-Orient durant la Première Guerre mondiale et rencontrera les dirigeants des communautés juives du pays.

Dans ses propos, Modi a défini les communautés juives indiennes d’aujourd’hui comme « un lien florissant » avec son passé millénaire.

« Aujourd’hui, c’est un élément vital qui compose notre mosaïque culturelle qui continue à faire prospérer ses traditions. Nous sommes fiers de la communauté juive d’Inde. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...