Israël extrade un rabbin de Brooklyn accusé de violences sexuelles sur enfants
Rechercher

Israël extrade un rabbin de Brooklyn accusé de violences sexuelles sur enfants

Gershon Kranczer, qui a fui les États-Unis en 2010 et arrêté par Israël l'an dernier, s'est vu refuser la liberté sous caution lors de sa première audience au tribunal de New York

Gershon Kranczer est amené au tribunal de Brooklyn pour une audience de mise en accusation après avoir été extradé par Israël, le 11 mars 2021. (Capture d'écran : New York Post)
Gershon Kranczer est amené au tribunal de Brooklyn pour une audience de mise en accusation après avoir été extradé par Israël, le 11 mars 2021. (Capture d'écran : New York Post)

JTA – Un rabbin de Brooklyn qui s’était enfui en Israël en 2010 pour échapper à une arrestation pour agression sexuelle sur enfants a été mis en accusation par un tribunal de Brooklyn jeudi.

Gershon Kranczer, 65 ans, avait échappé aux autorités pendant des années en Israël avant d’être arrêté en janvier 2020. Il s’est vu refuser sa libération sous caution lors de sa première audience devant la justice américaine, qui a eu lieu au lendemain de son extradition depuis Israël.

Israël est devenu ces dernières années un refuge pour des dizaines d’agresseurs sexuels juifs fuyant des poursuites, en particulier des membres de la communauté ultra-orthodoxe aidés par des amis ou des parents israéliens.

Dans une autre affaire récente, Malka Leifer, ancienne directrice d’une école juive en Australie, a été extradée en janvier, près de huit ans après avoir fui en Israël, pour être poursuivie pour avoir abusé sexuellement d’élèves de son école de Melbourne.

Kranczer était le directeur d’une yeshiva de Brooklyn avant de s’enfuir en Israël, où il n’a pas immigré et où il n’a pas de permis de séjour, après le lancement d’une enquête criminelle en 2010 contre lui. Le ministère américain de la Justice a demandé pendant des années à Israël d’extrader Kranczer, mais les autorités israéliennes n’étaient pas parvenus à le retrouver jusqu’en janvier 2020, date à laquelle il a été arrêté.

Le procureur de Brooklyn, Eric Gonzalez, a déclaré jeudi dans un communiqué que Kranczer serait inculpé de « conduite sexuelle au second degré contre un enfant, acte sexuel criminel au second degré et abus sexuel au second degré ».

Gonzalez a déclaré que les abus sur les deux enfants ont eu lieu à de multiples occasions entre août 1996 et février 2003, alors que les enfants avaient 6 et 11 ans au début des faits.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...