Rechercher

Israel-Premier Tech au départ du Tour de France ce 1er juillet

Les coureurs de l'équipe retenus sur ce Tour sont Jakob Fuglsang, Michael Woods, Chris Froome, Daryl Impey, Simon Clarke, Hugo Houle, Krists Neilands, et l'Israélien Omer Goldstein

L’équipe Israel-Premier Tech au départ du Tour de France 2022. (Crédit : Israel-Premier Tech)
L’équipe Israel-Premier Tech au départ du Tour de France 2022. (Crédit : Israel-Premier Tech)

L’équipe cycliste de première division Israel-Premier Tech (anciennement Israel Start-Up Nation) prendra à nouveau le départ du Tour de France cette année. La course s’élancera le 1er juillet de Copenhague et s’achèvera le 24 juillet à Paris.

Les huit coureurs retenus par l’équipe israélienne sur ce Tour 2022 sont : Jakob Fuglsang (DEN), Michael Woods (CAN), Chris Froome (GBR), Daryl Impey (RSA), Simon Clarke (AUS), Hugo Houle (CAN), Krists Neilands (LAT), et Omer Goldstein (ISR).

Chris Froome, le Britannique quadruple vainqueur de l’épreuve qui cherche à redevenir pleinement compétitif, a ainsi été retenu.

Âgé de 37 ans, le champion a remporté le Tour en 2013, 2015, 2016 et 2017. Troisième en 2018, il a été durablement diminué par une grave chute en juin 2019 et a pris la 133e place l’an passé.

« J’ai travaillé exceptionnellement dur cette année et j’ai hâte de tout donner. Nous avons un super groupe de coureurs », a déclaré Froome, cité par sa formation, avant sa dixième participation à l’épreuve.

Le Slovène Tadej Pogacar de l’équipe UAE Emirates, le Britannique Christopher Froome de l’équipe Israel Start-Up Nation et le Britannique Geraint Thomas de l’équipe anglaise Ineos Grenadiers avant le départ de la 1ère étape de la 108e édition du Tour de France, à Brest (Finistère), le 26 juin 2021. (Crédit : Anne-Christine POUJOULAT / AFP)

L’équipe israélienne jouera l’expérience dans le Tour avec le Danois Jakob Fuglsang (37 ans), troisième du récent Tour de Suisse, et le Canadien Michael Woods (35 ans).

« La principale priorité pour nous est de gagner une étape. Avec les victoires d’étapes au Giro d’Italia et à la Vuelta a España à notre actif, nous aimerions compléter la série du Grand Tour avec une victoire sur le Tour de France. C’est donc notre objectif principal », a estimé le directeur de l’équipe, Kjell Carlström. « Nous voulons également garder des options ouvertes et voir ce qui peut être possible en termes de lutte pour le maillot de leader comme nous l’avons fait l’année dernière, lorsque Michael Woods s’est battu pour le maillot de la montagne. »

« Commencer le Tour de France dans mon pays d’origine sera pour moi une expérience unique », s’est félicité Fuglsang, désigné au rôle de leader. « Après ma victoire au Mercan’Tour et ma troisième place au général du Tour de Suisse, je me sens prêt à affronter ce Tour. »

Michael Woods, autre grand nom de l’équipe, récent vainqueur d’une victoire d’étape et de la victoire au général sur la Route d’Occitanie la semaine dernière, espère lui aussi poursuivre sa lancée sur le Tour.

« Après la Route d’Occitanie, je suis vraiment confiant pour la course », a déclaré le grimpeur canadien. « La première semaine va être très exigeante, très stressante et très technique. Mon premier objectif est simplement de ne pas tomber durant cette première semaine. J’ai failli gagner des étapes lors de mes deux derniers Tours, mais je pense que mes chutes et les blessures qui en ont résulté ont à chaque fois eu un impact sur la suite. Cette fois-ci, l’objectif est de rester en sécurité, et d’avoir les jambes prêtes à grimper dans les deux dernières semaines. Il y a pas mal d’étapes qui me correspondent, et j’espère pouvoir en tirer le meilleur avantage. »

Le coureur cycliste israélien Omer Goldstein, de l’équipe Israel-Premier Tech. (Crédit : Israel-Premier Tech)

L’Israélien Omer Goldstein, qui disputera son deuxième Tour de France après ses débuts l’an dernier, s’est dit stressé et excité.

« Courir le Tour est super stressant mais en même temps super excitant, car vous vous produisez sur la plus grande scène du monde du cyclisme », a-t-il déclaré. « Je crois avoir préparé ce Tour de la meilleure façon possible. J’ai travaillé très dur et je veux livrer une performance inoubliable pour moi, mon équipe et pour le pays que je représente », a-t-il ajouté.

« Nous avons une équipe solide sur le Tour de France cette année », a déclaré l’homme d’affaires canado-israélien Sylvan Adams, fondateur de l’équipe. « Nos coureurs vedettes sont au top de leur forme, et j’espère des victoires d’étapes. Je sais que tout Israël est derrière nous, et cela donne à l’équipe de l’énergie et de la motivation pour les trois semaines à venir. »

En parallèle du Tour, Israel-Premier Tech a lancé ce lundi une campagne en ligne en faveur du développement du cyclisme au Rwanda. L’équipe prévoit de doubler chaque don de fans, dans le but d’ouvrir un centre cycliste dans la nation africaine. La structure devrait permettre à des milliers de jeunes de 6 à 18 ans de découvrir ce sport.

L’AFP a participé à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...