Israël s’associe à une entreprise chinoise pour réaliser 10 000 tests par jour
Rechercher

Israël s’associe à une entreprise chinoise pour réaliser 10 000 tests par jour

De nouveaux équipements seront installés dans les laboratoires dans les prochaines semaines ; le gouvernement promet d'intensifier les tests dans les maisons de retraite

Un jeune ultra-orthodoxe se fait tester pour le coronavirus, à Bnei Brak, le 31 mars 2020. (Crédit : Ariel Schalit/ AP)
Un jeune ultra-orthodoxe se fait tester pour le coronavirus, à Bnei Brak, le 31 mars 2020. (Crédit : Ariel Schalit/ AP)

Israël a signé un accord de 90 millions de shekels (23 millions d’euros) avec la firme chinoise BGI pour acheter des équipements qui permettront à Israël d’effectuer au moins 10 000 tests de dépistage du coronavirus par jour, a annoncé le ministère de la Santé mardi.

Le nouveau matériel sera installé dans six laboratoires différents au cours des prochaines semaines.

BGI est une entreprise mondiale qui s’intéresse au génome et qui est basée à Shenzhen, en Chine, avec des clients dans plus de 66 pays, selon son site web.

Les nouveaux tests sont des tests PCR – réaction en chaîne par polymérase – qui détectent directement les acides nucléiques viraux. Certains tests détectent les anticorps de l’organisme contre le virus.

Les kits de dépistage de BGI ont été largement utilisés en Chine et sont distribués dans plus de 50 autres pays et régions, fait savoir la firme. Les résultats sont disponibles trois heures après réalisation.

Les kits sont fournis avec une réserve de réactifs – substances utilisées pour les analyses chimiques nécessaires aux tests – dont les laboratoires israéliens ont manqué ces derniers jours, limitant le nombre de tests qu’Israël peut effectuer.

Des membres de l’équipe médicale du Magen David Adom, portant des équipements de protection, manipulent un échantillon de test de Coronavirus, à Tel-Aviv, le 22 mars 2020. (Crédit : Flash90)

Mardi, le nombre de tests effectués était inférieur à 2 000, selon la Douzième chaîne, ce qui est loin des objectifs officiels. Le ministère de la Santé n’a pas publié le nombre officiel de tests.

La semaine dernière, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a ordonné aux responsables de la défense d’acquérir suffisamment de kits pour en effectuer 30 000 par jour. Les fonctionnaires du ministère de la Santé visaient précédemment les 10 000 tests par jour.

Vendredi, le ministère aurait décidé de renforcer ses critères pour les tests de coronavirus au milieu de la pénurie, et les sites de dépistage ont raccourci leurs heures d’ouverture ces derniers jours.

Plus tôt mardi, il annonçait avoir décidé d’étendre les tests dans les maisons de retraite pour personnes âgées. Dans tout établissement de ce type où la présence d’un porteur de coronavirus est confirmée, tous les résidents et les employés seront désormais dépistés, a assuré le ministère dans un communiqué.

Les maisons de retraite sont des foyers épidémiques en Israël et dans d’autres pays.

Vendredi, un haut fonctionnaire du ministère de la santé a admis à la Treizième chaîne que son bureau n’était pas équipé pour faire face au nombre croissant d’épidémies dans les maisons de retraite.

Dimanche, le bureau du Premier ministre a fait savoir que le ministère de la Défense et le commandement du front intérieur aideraient le ministère de la Santé à gérer la crise dans ces établissements sensibles.

Des policiers israéliens portant des vêtements de protection dans le quartier juif ultra orthodoxe de Mea Shearim à Jérusalem, le 6 avril 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)

Au moins sept personnes de la maison de retraite Mishan à Beer Sheva sont mortes du virus. Les parents des résidents ont annoncé qu’ils prévoyaient d’intenter un procès contre les gestionnaires de l’établissement et le ministère de la Santé pour faute médicale présumée.

La résidence seniors de la Tour Nofim à Jérusalem a également été durement touchée par l’épidémie de coronavirus, avec au moins quatre décès.

Mardi également, un avion transportant un million de masques chirurgicaux en provenance de Chine a atterri à l’aéroport international Ben-Gurion. Les masques ont été achetés par le ministère de la Défense et seront utilisés par les soldats des forces de défense israéliennes, a rapporté le site d’information Ynet.

Presque tous ceux qui sont morts du Covid-19 en Israël étaient des personnes âgées et souffraient déjà de pathologies, selon les responsables de l’hôpital.

Un confinement national est entré en vigueur mardi avant la fête de Pessah. Un couvre-feu sera en vigueur pendant la première nuit du jour férié mercredi, afin d’empêcher toute nouvelle propagation du virus.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...