Issawi Freij et Mossi Raz soutiennent Zandberg à la direction du Meretz
Rechercher

Issawi Freij et Mossi Raz soutiennent Zandberg à la direction du Meretz

Les députés qui avaient établi un "partenariat juif-arabe" estiment que la présidente actuelle représente au mieux la coexistence qu'ils ont à cœur de défendre

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

De gauche à droite :  Gaby Lasky, Issawi Frej, Tamar Zandberg et Mossi Raz lors d'une conférence de presse du Meretz, le 17 juin 2019 (Crédit :  Elad Malka)
De gauche à droite : Gaby Lasky, Issawi Frej, Tamar Zandberg et Mossi Raz lors d'une conférence de presse du Meretz, le 17 juin 2019 (Crédit : Elad Malka)

Deux membres du parti du Meretz qui, la semaine dernière seulement, avaient lancé un « partenariat conjoint Juif-Arabe » ont annoncé lundi qu’ils se retiraient de la course et qu’ils accordaient leur soutien à la présidente actuelle Tamar Zandberg.

« Il n’y aura pas de révolution sans un partenariat Juif-Arabe », a déclaré le député Issawi Frej lors d’une conférence de presse, se tenant aux côtés de l’ancien parlementaire du Meretz, Mossi Raz. Les deux hommes ont été rejoints par Tamar Zandberg ainsi que par Gaby Laski, un membre du parti.

« Au cours des dernières élections, la société arabe a prouvé qu’elle désire un partenariat. Et Tamar Zandberg a prouvé qu’elle était pleinement partenaire dans ce processus », a indiqué Issawi Frej. « Nous annonçons donc que nous retirons notre candidature à la présidence et nous déclarons aux côtés de Tamar Zandberg que nous saurons dicter un nouvel ordre du jour au sein de l’Etat d’Israël. »

« Nous faisons ce qui nous paraît le plus naturel pour nous, en ce jour. C’est notre quartet à la Knesset », a ajouté Mossi Raz, se référant aux quatre membres du parti présents lors de cette conférence de presse, qui espèrent figurer en tête de la liste du Meretz quand elle sera sélectionnée par le comité central de la formation, le mois prochain.

« Quand je regarde autour de moi pour voir qui est la personnalité la plus attachée à l’idée d’un partenariat, je vois Tamar Zandberg. Quand je regarde autour de moi pour voir qui est la personnalité la plus engagée dans le combat contre l’occupation, je vois Tamar Zandberg », a ajouté Mossi Raz.

Le parti de gauche Meretz a annoncé dimanche qu’il n’organiserait pas de primaires, mais que les délégués du comité nommeraient un chef pour le parti et décideraient de sa liste pour les élections du 17 septembre.

Le comité doit voter pour choisir son chef le 27 juin et sa liste électorale, le 11 juillet. Les deux votes auront lieu au sein du comité de parti, qui compte environ 1 000 membres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...