Jason Biggs évoque avec humour les rôles juifs qui lui sont fréquemment confiés
Rechercher

Jason Biggs évoque avec humour les rôles juifs qui lui sont fréquemment confiés

La star de "American Pie" et "Orange Is the New Black" s'est amusée à imaginer que sa carrière prendrait fin si le public réalisait qu'il n'était pas juif

Jason Biggs, lors d'un débat de la FOX Television Critics Association Winter Press Tour à Pasadena, en Californie,  le mardi 7 janvier 2020. (AP Photo/Chris Pizzello)
Jason Biggs, lors d'un débat de la FOX Television Critics Association Winter Press Tour à Pasadena, en Californie, le mardi 7 janvier 2020. (AP Photo/Chris Pizzello)

JTA — La filmographie étendue de Jason Biggs présente une (presque) constante : Il est souvent engagé pour tenir des rôles de Juifs.

Il a ainsi joué Jim Levenstein, cet adolescent bizarre devenu adulte – un rôle qui lui a collé à la peau – dans la franchise « American Pie » et il a été le visage également de Larry Bloom dans la série Netflix « Orange is the new Black ».

Et il y a eu encore d’autre rôles Juifs.

Il y a un seul problème : celui qu’il n’est pas Juif, en fait. Et il s’est amusé à présumer, dimanche, qu’une fois que le public l’aurait compris, alors sa carrière pourrait bien se terminer.

« J’ai presque peur que si Hollywood en entend parler, je me retrouve sans travail », a-t-il dit au site Page Six. « En particulier maintenant où la période est très sensible en ce qui concerne l’appropriation culturelle – genre ‘ne l’embauchez pas, il n’est pas Juif' ».

Il a également plaisanté sur le fait que si son mariage devait échouer, la situation ne serait pas simple.

« Qu’est-ce que je vais faire ? », s’est-il esclaffé. « C’est une pandémie. Rompre avec elle et aller sur JDate ? Mais je ne suis même pas Juif ! »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...