Jason Greenblatt fustige les propos « ignobles » des rabbins israéliens racistes
Rechercher

Jason Greenblatt fustige les propos « ignobles » des rabbins israéliens racistes

L'envoyé pour la paix a déclaré que les remarques des rabbins de l'académie de Cisjordanie ne représentaient pas le judaïsme

Jason Greenblatt, représentant spécial pour les négociations internationales du président américain Donald Trump, s'adresse au déjeuner de printemps de l'American Jewish Committee's Women's Leadership Board à New York le 24 avril 2018. (Crédit : autorisation / Ellen Dubin Photographie)
Jason Greenblatt, représentant spécial pour les négociations internationales du président américain Donald Trump, s'adresse au déjeuner de printemps de l'American Jewish Committee's Women's Leadership Board à New York le 24 avril 2018. (Crédit : autorisation / Ellen Dubin Photographie)

Mercredi, Jason Greenblatt, l’envoyé américain pour le Moyen-Orient, a fustigé des rabbins d’une académie religieuse de Cisjordanie pour avoir prononcé des commentaires « ignobles » dénigrant les Arabes, défendant la vision du monde d’Adolf Hitler, et promouvant ouvertement la suprématie juive.

Dans une série d’enregistrements non datés et diffusés lundi par la Treizième chaîne, le rabbin Eliezer Kashtiel, chef de l’académie de préparation à l’armée Bnei David de l’implantation d’Eli, appelle à l’esclavage des non Juifs « stupides et violents » à cause de leur infériorité génétique. Dans une autre vidéo de la yeshiva Bnei David, le rabbin Giora Redler fait les louanges de l’idéologie d’Hitler à l’occasion d’un cours sur la Shoah.

« Ces commentaires isolés sont dégoûtants, ils ne représentent pas le judaïsme, et je les condamne », a tweeté Greenblatt, qui est l’un des principaux architectes du plan de paix que l’administration Trump doit encore présenter.

« Les discours de haine de toutes les formes sont ignobles, et comme nous le voyons, favorisent de plus en plus les attaques meurtrières. Nous devons combattre toutes les formes de haine », a-t-il déclaré. Plus tôt dans la journée, Greenblatt s’est rendu à Poway, en Californie, dont la synagogue a été la cible d’une fusillade mortelle par un suprémaciste blanc samedi.

Mardi, l’Anti-Defamation League avait aussi condamné ces propos.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...