L’ADL fustige des rabbins israéliens pour leurs propos sur Hitler et les Arabes
Rechercher

L’ADL fustige des rabbins israéliens pour leurs propos sur Hitler et les Arabes

Le groupe juif a qualifié les propos de rabbins d'une yeshiva de Cisjordanie "d'inconscients, d'honteux" surtout pour des enseignants qui "forment la génération future"

Des étudiants de l'académie de préparation militaire Bnei David dans une salle d'étude. (Capture d'écran : YouTube)
Des étudiants de l'académie de préparation militaire Bnei David dans une salle d'étude. (Capture d'écran : YouTube)

Mardi, l’Anti-Defamation League (ADL) a fustigé des rabbins d’une académie religieuse de Cisjordanie pour avoir fait des commentaires racistes et discriminants envers les Arabes, pour avoir défendu la vision du monde d’Adolf Hitler et pour avoir ouvertement prôné la suprématie juive.

Dans une série d’enregistrements non datés et diffusés lundi par la Treizième chaîne, le rabbin Eliezer Kashtiel, chef de l’académie de préparation à l’armée Bnei David de l’implantation d’Eli, appelle à l’esclavage des non-Juifs « stupides et violents » à cause de leur infériorité génétique. Dans une autre vidéo de la yeshiva Bnei David, le rabbin Giora Redler fait les louanges de l’idéologie d’Hitler au cours d’une leçon sur la Shoah.

« Nous condamnons très fermement les déclarations effectuées par des rabbins enseignant à la yeshiva Bnei David de la communauté d’Eli. La tentative du rabbin Redler de donner des raisons – pour ne pas dire de justifier – aux atrocités perpétrées par Hitler contre le peuple juif est inconsciente », a déclaré l’ADL dans un communiqué.

« Les déclarations prononcées par le rabbin Kashtiel concernant les non-Juifs, spécifiquement les Arabes, suggérant qu’ils sont génétiquement inférieurs sont honteuses. De tels propos sont particulièrement graves dans la bouche d’un rabbin d’expérience qui forme la génération future. Nous leur demandons de présenter des excuses sans attendre », notait le communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...