Jersey City: les tireurs animés par l’antisémitisme, confirme le procureur
Rechercher

Jersey City: les tireurs animés par l’antisémitisme, confirme le procureur

"Je confirme que nous traitons cette affaire comme un acte de terrorisme intérieur alimenté par l'antisémitisme et par des vues anti-forces de l'ordre", a déclaré Gurbir Grewal

Le procureur général du New Jersey, Gurbir Grewal, s'exprime lors d'une conférence de presse à Jersey City, dans le New Jersey, le jeudi 12 décembre 2019. (Crédit : AP / Seth Wenig)
Le procureur général du New Jersey, Gurbir Grewal, s'exprime lors d'une conférence de presse à Jersey City, dans le New Jersey, le jeudi 12 décembre 2019. (Crédit : AP / Seth Wenig)

Les tireurs impliqués dans une fusillade meurtrière mardi dans une épicerie casher de Jersey City, tout près de New York, étaient animés par des idées antisémites, a déclaré jeudi le procureur du New Jersey, Gurbir Grewal.

Sur la base des éléments collectés et des témoins interrogés, « nous pensons que les suspects avaient des vues témoignant d’une haine des Juifs et d’une haine des forces de police », a déclaré M. Grewal lors d’un point de presse, en soulignant que l’enquête était toujours en cours.

« Je confirme que nous traitons cette affaire comme un acte de terrorisme intérieur alimenté par l’antisémitisme et par des vues anti-forces de l’ordre », a-t-il ajouté.

Quatre personnes – Leah Mindel Ferencz, 32 ans et mère de cinq enfants, Moshe Deutsch, 24 ans, Douglas Miguel Rodriguez, 49 ans et un policier du nom de Joe Seals (père de 5 enfants) – ont été tuées, en plus des deux suspects, lors de cette fusillade qui a transformé un quartier de cette banlieue new-yorkaise en scène de guerre. Plus d’une centaine de coups de feu ont été échangés pendant plus de deux heures entre la police et les tireurs entrés dans l’épicerie, en pleine après-midi.

Le procureur Grewal a par ailleurs indiqué que les tireurs – un homme et une femme, qui étaient lourdement armés, avaient « exprimé un intérêt » pour l’organisation des « Black Hebrew Israelites ». Ce groupe, très éclaté, a été qualifié dans le passé d’organisation extrémiste par le Southern Poverty Law Center, qui suit les activités extrémistes américaines.

A LIRE : Qui sont les Black Hebrews, le groupe lié à l’un des tireurs de Jersey City ?

Il a cependant souligné n’avoir pour l’instant aucune preuve qu’ils appartenaient à cette organisation ou à toute autre.

La fusillade a suscité une vive émotion à Jersey City et à New York, le maire de la capitale financière américaine ayant dénoncé au lendemain de l’attaque « une tendance croissante à l’antisémitisme violent ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...