Rechercher

Jordanie : le prince Hamza, demi-frère du roi, restera assigné à résidence

Le prince Hamza, fils de feu roi Hussein et de la reine Noor, d'origine américaine, avait été accusé de mettre la monarchie en danger, le roi Abdallah II parlant d'une "sédition"

Le roi Abdallah de Jordanie, (à gauche), avec son demi-frère, le prince Hamzah Bin Hussein, le 2 avril 2001. (Crédit : AP Photo/Yousef Allan)
Le roi Abdallah de Jordanie, (à gauche), avec son demi-frère, le prince Hamzah Bin Hussein, le 2 avril 2001. (Crédit : AP Photo/Yousef Allan)

Le roi Abdallah II de Jordanie a annoncé jeudi que son demi-frère le prince Hamza resterait assigné à résidence, plus d’un an après avoir été accusé de complot contre le royaume.

« J’ai décidé d’accepter les recommandations du conseil créé conformément à la Loi de la famille royale, de restreindre les communications, le lieu de résidence et les mouvements du prince Hamza », affirme le monarque dans une lettre adressée au peuple jordanien diffusée par les médias officiels.

Le souverain hachémite décrit le prince Hamza, 42 ans, comme « vivant dans état mental qui le rend incapable de distinguer le vrai du faux ».

Les autorités jordaniennes avaient fait état en avril 2021 d’une tentative ratée de déstabiliser le royaume, une crise sans précédent qui a secoué la monarchie jordanienne.

Le prince Hamza, fils de feu roi Hussein et de la reine Noor, d’origine américaine, avait été accusé de mettre la monarchie en danger, le roi Abdallah II parlant d’une « sédition ».

Bassem Awadallah, ancien chef du bureau royal, et Cherif Hassan ben Zaid, un cousin éloigné du roi, ont été condamnés à 15 ans de prison en juillet pour avoir voulu renverser le roi Abdallah II au profit de Hamza.

Proches de l’Arabie saoudite, ils ont été reconnus coupables d' »incitation (à agir) contre le régime politique du royaume », d' »actes susceptibles de mettre en danger la sûreté et la sécurité de la société et de sédition ».

Le prince Hamza n’avait pas été jugé lors de ce procès, son cas ayant été résolu au sein de la famille royale. Il a cependant été assigné à résidence.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...