Rechercher

« Justice a été rendue » : la famille de Noa Lazar salue l’assassinat du terroriste

La famille de la soldate a dit que la mort du Palestinien qui l'a tuée leur apporte un "apaisement" ; Lapid promet d'agir "d'une main de fer" contre tous les terroristes

La sergente Noa Lazar, tuée au cours d'un attentat à l'arme à feu à Jérusalem-Est le 8 octobre 2022. (Crédit : Armée israélienne)
La sergente Noa Lazar, tuée au cours d'un attentat à l'arme à feu à Jérusalem-Est le 8 octobre 2022. (Crédit : Armée israélienne)

La famille de Noa Lazar, la soldate israélienne tuée au début du mois, a exprimé son soulagement mercredi après que le tireur palestinien qui l’a abattue a été tué en Cisjordanie alors qu’il tirait sur des gardes de sécurité israéliens.

Udai Tamimi, qui selon la police a tué la sergente Noa Lazar, a été abattu mercredi soir après avoir ouvert le feu sur des agents de sécurité près de l’entrée de l’implantation de Maale Adoumim.

« La famille remercie les forces de sécurité pour leurs grands et inlassables efforts », a déclaré la famille Lazar dans un communiqué. « Cette élimination nous permet de tourner la page et de constater que justice a été rendue rapidement. La famille remercie le peuple d’Israël pour son soutien dans ces moments difficiles », a ajouté la famille.

Le chef de la direction du personnel de Tsahal, le général de division Yaniv Asor, a rendu visite à la famille Lazar mercredi soir, peu après avoir appris la mort de Tamimi.

« Il n’y a pas de mots qui peuvent réconforter la famille dans le moment le plus difficile, la mort de leur fille bien-aimée », a déclaré Asor.

« Noa est un exemple et un modèle de l’esprit de générosité et de dévouement des soldats de combat qui ont pour mission de défendre la nation et ses habitants », a déclaré Asor.

Le chef de la Direction du personnel des FDI, le général de division Yaniv Asor, rend visite à la famille de la soldate tuée Noa Lazar, le 19 octobre 2022. (Crédit : porte-parole de Tsahal)

« Nous ne nous reposerons pas tant que nous n’aurons pas mis la main sur chaque terroriste qui fait du mal aux civils israéliens et aux soldats de Tsahal. Nous agirons d’une main de fer et sans hésitation contre le terrorisme », a déclaré le Premier ministre Yair Lapid.

Le ministre de la Défense Benny Gantz a également fait l’éloge des agents de sécurité qui ont abattu Tamimi. « Leur vigilance, leur professionnalisme et leur détermination ont permis d’éviter de nouvelles atteintes à la vie humaine », a-t-il déclaré. « Nous capturerons tous les terroristes et leurs envoyeurs, nous agirons partout et à chaque fois que cela sera nécessaire », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre par alternance Naftali Bennett a posté une photo de lui-même rencontrant la mère de Noa Lazar, accompagnée de la légende : « Quelle jeune femme forte, belle et patriotique, nous avons perdu. » « Que la mémoire de Noa soit une bénédiction et reste dans nos cœurs. C’est bien que le méchant terroriste ait été éliminé. C’est juste », a déclaré Bennett.

L’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu a félicité les agents de sécurité qui ont tué Tamimi. « Ce n’est qu’avec une main ferme que nous rétablirons la sécurité des citoyens d’Israël », a déclaré Netanyahu.

Les forces de sécurité sont vues sur les lieux d’une attaque par balle à l’entrée de l’implantation de Ma’ale Adumim, en Cisjordanie, près de Jérusalem, le 19 octobre 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Le ministre de la Sécurité intérieure Omer Barlev, qui supervise la police, a déclaré que les agents de sécurité qui ont tué Tamimi « ont agi rapidement et avec détermination ». « Ils ont déjoué la poursuite de la série de meurtres du terroriste », a déclaré Barlev. « Nous continuerons à lutter contre la terreur à tout moment et en tout lieu ».

Les responsables de la police ont confirmé que Tamimi a été tué lors de l’attaque de mercredi soir, et ont déclaré qu’il avait tué Lazar, 18 ans, et grièvement blessé un garde civil le 8 octobre à un poste de contrôle près du camp de réfugiés de Shuafat à Jérusalem-Est.

Après la deuxième tentative d’attaque de Tamimi, un garde de sécurité de 24 ans a été transporté par le service de secours du Magen David Adom à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem pour soigner une légère blessure à la main.

Les images des caméras de sécurité de l’attaque de mercredi montrent un long échange de coups de feu entre Tamimi et les agents de sécurité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...