Kahlon ne voudra pas rester ministre des Finances si le budget n’est pas adopté
Rechercher

Kahlon ne voudra pas rester ministre des Finances si le budget n’est pas adopté

"Si le budget ne passe pas à la fin de la session, j'aurais perdu mon mandat auprès des électeurs", a affirmé le chef de Koulanou

Marissa Newman est la correspondante politique du Times of Israël

Le ministre des Finances, Moshe Kahlon, lors d'une conférence de presse au ministère des Finances à Jérusalem, le 8 janvier 2018. (Hadas Parush/Flash90)
Le ministre des Finances, Moshe Kahlon, lors d'une conférence de presse au ministère des Finances à Jérusalem, le 8 janvier 2018. (Hadas Parush/Flash90)

Le ministre des Finances, Moshe Kahlon, a déclaré lundi que si le budget de l’Etat de 2019 n’était pas adopté la semaine prochaine, il ne pouvait pas rester ministre.

« Si le budget ne passe pas à la fin de la session, j’aurais perdu mon mandat auprès des électeurs. Par conséquent, je ne verrais pas comment je pourrais continuer à être ministre des Finances », a déclaré le chef du parti de la coalition Koulanou.

Il a exprimé l’espoir que les partenaires de la coalition parviendront à un compromis sur le projet de loi Haredi et éviteront des élections anticipées. Les partis ultra-orthodoxes ont juré de s’opposer au budget à moins que leur législation accordant des exemptions de service militaire aux étudiants orthodoxes ne progresse.

Le budget de l’Etat 2019 pourrait techniquement être voté jusqu’à la fin de l’année, mais Kahlon – et le Premier ministre Benjamin Netanyahu – ont insisté sur le fait qu’il devrait être adopté plus tôt, avant une pause printanière débutant à la mi-mars.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...