Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

Kamala Harris : nous « ne vacillerons pas » dans notre engagement à ramener les otages

La vice-présidente réagissait à l'annonce de la mort de Judith Weinstein, que l'on pensait otage, une semaine après l'annonce de la mort de son mari Gadi Haggai, dans des circonstances similaires

La vice-présidente américaine Kamala Harris prend la parole à une réception organisée par l'ambassade d'Israël pour célébrer le 75e anniversaire de la fondation de l'État d'Israël, au National Building Museum à Washington, DC, le 6 juin 2023. (Crédit : SAUL LOEB / AFP)
La vice-présidente américaine Kamala Harris prend la parole à une réception organisée par l'ambassade d'Israël pour célébrer le 75e anniversaire de la fondation de l'État d'Israël, au National Building Museum à Washington, DC, le 6 juin 2023. (Crédit : SAUL LOEB / AFP)

La vice-présidente américaine Kamala Harris a déclaré jeudi qu’elle et son mari Doug Emhoff étaient « dévastés » par l’annonce de la mort de Judith Weinstein Haggai, initialement supposée retenue en otage, survenue lors de l’attaque terroriste du 7 octobre perpétrée par le Hamas, son corps étant retenu à Gaza.

Cette nouvelle survient moins d’une semaine après que le kibboutz a annoncé que le mari de Judith, Gadi Haggai, que l’on pensait pris en otage, a également été tué lors des événements du 7 octobre. Son corps est également retenu par le Hamas.

« Nos prières accompagnent leurs familles et tous ceux qui pleurent cette perte », a écrit Harris.

« S’adressant aux familles des Américains toujours détenus en otage : Vous n’êtes pas seuls. Nous ne faiblirons pas dans notre engagement à ramener vos proches », ajoute-t-elle.

Judih Weinstein et Gadi Haggaï se tenant l’un l’autre pendant qu’ils posent pour une photo. (Crédit : Iris Weinstein Haggaï via AP)

Haggai et Weinstein, tous deux citoyens israélo-américains, faisaient leur promenade matinale lorsque des tirs ont éclaté et que des missiles ont été tirés depuis Gaza le 7 octobre. Se mettant à l’abri dans un champ, ils ont entendu une voix enregistrée provenant du système d’alerte de leur kibboutz, Nir Oz, dans le sud d’Israël.

Le président américain Joe Biden avait précédemment publié une déclaration affirmant que « Jill et moi sommes dévastés d’apprendre » la mort de Weinstein-Haggai.

« Cette évolution tragique est douloureuse, venant après la nouvelle de la semaine dernière selon laquelle le bien-aimé mari de Judy, Gad Haggai, aurait été tué par le Hamas », a-t-il déclaré. « Nous avons les quatre enfants de Judy et Gad, leurs sept petits-enfants et d’autres proches près de nos cœurs. »

« Je n’oublierai jamais ce que leur fille et les membres de la famille d’autres Américains retenus en otage à Gaza m’ont partagé. Ils vivent un enfer depuis des semaines. Aucune famille ne devrait avoir à endurer une telle épreuve », avait ajouté Biden.

Le président Joe Biden s’adressant aux journalistes au sujet des otages libérés par le Hamas lors d’une troisième série de libérations dans le cadre d’un accord de cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, à Nantucket, dans le Massachusetts, le 26 novembre 2023. (Crédit : Stephanie Scarbrough/AP Photo)

Le couple Haggai-Weinstein fait partie des huit citoyens ou résidents américains retenus en captivité à Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.