Rechercher

Kanye s’en (re)prend aux Juifs dans un podcast sans défendre son point de vue

Aux côtés du négationniste Nick Fuentes et du suprémaciste blanc, Milo Yiannopoulos, le rappeur suggère qu'il est la cible d'une cabale juive

Capture d'écran de la vidéo de Kanye West lors de son apparition sur le podcast Timcast, le 28 novembre 2022. (Crédit : Twitter)
Capture d'écran de la vidéo de Kanye West lors de son apparition sur le podcast Timcast, le 28 novembre 2022. (Crédit : Twitter)

Le rappeur Kanye West a quitté une interview lundi après qu’on lui a demandé de défendre des remarques qu’il a faites suggérant qu’une cabale juive, contrôlant les médias et le monde de la finance, le visait injustement.

Il a participé à un épisode diffusé en direct du podcast « Timcast » de Tim Pool aux côtés de Nick Fuentes, négationniste notoire, et de Milo Yiannopoulos, suprémaciste blanc d’extrême-droite, qui n’est autre que le conseiller de campagne de West pour sa candidature à la présidentielle de 2024.

West, qui se fait désormais appeler « Ye », a attaqué, raillé et menacé les Juifs à plusieurs reprises ces dernières semaines. Il a perdu d’importants partenariats de marque avec l’équipementier sportif allemand Adidas et le détaillant américain Gap en raison de ses récentes déclarations antisémites et de ses associations avec des extrémistes.

« Je me fais arroser tous les jours par la presse, sans parler des répercussions financières », a déclaré West. « J’ai découvert qu’ils ont essayé de me mettre en prison », a-t-il ajouté.

« Je pense qu’ils ont été extrêmement injustes à ton égard », a estimé Pool.

« Mais qui est ce ‘ils’ ? », s’est agacé Ye. « On ne peut pas dire qui ‘ils’ sont, n’est-ce pas ? »

« La presse », a souligné Pool. « Mais je n’utilise pas le mot de la façon dont je suppose que vous l’utilisez. »

Fuentes a alors ajouté : « Mais c’est eux, n’est-ce pas ? », ce à quoi Pool a rapidement rétorqué « non ».

« Qu’est-ce que tu veux dire par ‘non’ ? », s’est empressé West.

Alors que Pool a entamé sa réponse, apparemment en mettant West au défi de défendre ses propos, ce dernier s’est levé et a quitté les lieux.

On peut alors entendre l’un des autres invités demander à Pool « s’il a peur de la presse ».

« Vous voulez mettre ce genre de choses sur le tapis et vous pensez réellement que nous n’allons pas en discuter ? », a dit Pool après le départ de West. « Vous pensez que Ye peut venir ici et dire, ‘Voici ma douleur, voici ma souffrance… à cause des Juifs’. Mais ce n’est pas faisable. Je m’y refuse. »

Fuentes et Yiannopoulos sont également sortis.

Plus tôt, West avait déclaré que le peuple juif souffre de « maux » à cause de la Shoah, avant d’ajouter : « Je dois juste aller droit au cœur de cette revendication antisémite qui est en cours. Si vous lisez la définition, elle dit que vous ne pouvez pas prétendre qu’il y a plusieurs personnes dans les banques ou dans les médias qui sont juives, sinon vous serez déclaré antisémite. Alors que c’est bien ça la vérité. »

Il a déclaré que ceux qui remettent en question cet « endoctrinement » sont « diabolisés » ; il a également fait référence à un documentaire antisémite controversé qui a été promu sur les réseaux sociaux par le basketteur Kyrie Irving, qui s’était excusé après avoir été suspendu par son équipe, les Brooklyn Nets.

Nick Fuentes, militant d’extrême-droite, tenant un rassemblement au Capitole, à Lansing, dans le Michigan, le 11 novembre 2020. (Crédit : Nicole Hester/Ann Arbor News via AP/Dossier)

« Ce qui est si beau à notre époque, c’est que tout le monde a pu voir ce qui s’est vraiment passé », a déclaré West. « Et maintenant, nous pouvons vraiment comprendre, nous pouvons voir que Rahm Emanuel était aux côtés de [Barack] Obama et que Jared Kushner était juste à côté de [Donald] Trump. »

Emanuel était le chef de cabinet de l’administration Obama, tandis que Kushner, le gendre de Trump, était l’un des conseillers particuliers de l’ancien président. Tous deux sont juifs.

Pendant le podcast, West a précisé que son dîner de rencontre avec Trump la semaine dernière avait été programmé avant la récente controverse antisémite.

Fuentes était également présent au dîner, bien que Trump ait affirmé plus tard qu’il ne savait pas qui il était.

Fuentes a remis en question le nombre de Juifs tués lors de la Shoah et affirme qu’Israël exerce une influence malveillante sur la politique américaine. Sa chaîne YouTube a été définitivement suspendue au début de l’année 2020 pour avoir violé la politique de discours de haine de la plate-forme. Il a assisté au rassemblement raciste Unite the Right à Charlottesville en 2017 et au rassemblement Stop the Steal le 6 janvier qui a conduit à une insurrection au Capitole.

Fuentes produit le podcast « America First », qu’il a utilisé pour fidéliser un public important connu sous le nom « d’armée des Groypers ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.