Kazakhstan : La tombe d’un chef spirituel Habad intègre la liste du patrimoine
Rechercher

Kazakhstan : La tombe d’un chef spirituel Habad intègre la liste du patrimoine

Paul Packer, chef de la Commission US de préservation du patrimoine à l'étranger, a annoncé la nouvelle au cours d'une visite à la dernière demeure de Levi Yitzchak Schneerson

Des hommes prient autour de la tombe de  Levi Yitzchak Schneerson à Almaty, au Kazakhstan, en 2016. (Autorisation du mouvement 'Habad Kazakhstan via JTA)
Des hommes prient autour de la tombe de Levi Yitzchak Schneerson à Almaty, au Kazakhstan, en 2016. (Autorisation du mouvement 'Habad Kazakhstan via JTA)

JTA — Le gouvernement du Kazakhstan a ajouté la tombe de Levi Yitzchak Schneerson, chef spirituel du mouvement hassidique Habad-Loubavitch, à sa liste des sites relevant du patrimoine national, a annoncé un diplomate américain.

C’est Paul Packer, chef de la Commission US de préservation du patrimoine à l’étranger, qui a annoncé cette nouvelle au cours d’une visite sur la tombe, à Almaty, de Levi Yitzchak Schneerson, où il avait été inhumé en 1944.

Schneerson, père et prédécesseur du dernier chef spirituel du mouvement, Menachem Mendel Schneerson, « a servi sans peur en tant que grand-rabbin dans ce qui est devenu aujourd’hui la ville de Dnepro, en Ukraine » jusqu’à son arrestation. Il avait ensuite été torturé, emprisonné et envoyé en exil en 1939 par le régime répressif de Joseph Staline, dirigeant de l’ex-Union soviétique à l’époque, commente Packer dans une vidéo qui a été posté lundi sur Twitter.

Schneerson père était mort au 20e jour du mois d’Av du calendrier juif – ce qui correspond cette année à la date du 10 août. Des milliers de pèlerins se recueillent chaque année sur sa tombe à Almaty, la ville la plus importante de la république du Kazakhstan, en Asie centrale.

Levi Yitzchak Schneerson s’était attendu à ce que son exil au Kazakhstan soit « une période d’obscurité » mais il avait été « chaleureusement accueilli et était rapidement devenu l’un des leaders de sa communauté juive », ajoute Packer dans la vidéo. Ses enseignements comme ceux de son fils « continuent à transformer les vies de Juifs dans le monde entier ».

Dans la séquence, Packer remercie ensuite le président Kassym-Jomart Kemeluly Tokayev et d’autres responsables pour avoir « ajouté la tombe sacrée du rabbin sur la liste du patrimoine national du Kazakhstan ».

Le rabbin Levi Shemtov, vice-président du groupe American Friends of Lubavitch, qui a hérité du prénom de Levi Yitzhak Schneerson, considère l’intégration de la tombe sur la liste comme un hommage rendu à l’épouse de Schneerson.

« La mère du Rebbe avait écrit dans son journal intime avec douleur, il y a de nombreuses années, que jamais son mari n’avait été reconnu à la hauteur de sa sainteté », a dit Shemtov dont l’organisation est basée à Washington. « Elle savait mieux que quiconque quelle était sa grandeur et elle avait rendu possible ses écrits kabbalistiques profonds ainsi que leur préservation. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...