Kiev: un Juif de 70 ans se fait circoncire en l’honneur de la venue de Netanyahu
Rechercher

Kiev: un Juif de 70 ans se fait circoncire en l’honneur de la venue de Netanyahu

Le Premier ministre a rencontré Felix Gelfer qui a pris le prénom juif Yonatan, en hommage à Yoni Netanyahu, tué alors qu'il participait à l'opération Entebbe

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

La vice-ministre des Affaires étrangères Tzipi Hotovely, à gauche ; le grand-rabbin ukrauinien Reuven Azman, à droite, et le résident de,Kyiv Felix Gelfer, un Juif ukrainien qui s'est fait circoncire en l'honneur de la visite de Benjamin Netanyahu en Ukraine, le 20 août 2019. (Crédit : Raphael Ahren/Times of Israel)
La vice-ministre des Affaires étrangères Tzipi Hotovely, à gauche ; le grand-rabbin ukrauinien Reuven Azman, à droite, et le résident de,Kyiv Felix Gelfer, un Juif ukrainien qui s'est fait circoncire en l'honneur de la visite de Benjamin Netanyahu en Ukraine, le 20 août 2019. (Crédit : Raphael Ahren/Times of Israel)

KIEV, Ukraine — Un septuagénaire juif ukrainien a rencontré mardi le Premier ministre Benjamin Netanyahu et lui a confié avoir subi, plus tôt dans la journée, une circoncision tardive en son honneur.

Cette rencontre inhabituelle s’est déroulée lors d’un évènement organisé pour la communauté juive ukrainienne à l’hôtel de Kiev où séjournait le dirigeant israélien, au dernier jour de sa visite officielle effectuée dans le pays.

Ce rassemblement a réuni rabbins et dignitaires juifs de l’ensemble du pays.

Après les discours, Netanyahu a fait la connaissance de Felix Gelfer, résident de Kiev, qui a subi l’intervention le matin-même et a pris le prénom juif Yonatan, en hommage à Yoni Netanyahu, le frère du Premier ministre tué alors qu’il dirigeait un commando en juillet 1976 pour secourir des otages détenus à l’aéroport d’Entebbe, en Ouganda.

Gelfer, qui est né Juif mais n’a jamais été circoncis, a déclaré au Times of Israel que la visite de Netanyahu en Ukraine l’avait inspiré à subir l’intervention.

« C’était très émouvant de faire partie de ce brit spécial, et d’être le témoin d’une renaissance de l’esprit juif en Ukraine », a déclaré Joel Lion, ambassadeur israélien à Kiev au Times of Israël, utilisant le mot hébreu pour circoncision. « Ce n’est qu’en renforçant l’identité juive en Diaspora que nous rapprocherons les Juifs d’Israël. »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu rencontre son homologue ukrainien Volodymyr Groysman, à Kiev, en Ukraine, le 20 août 2019. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Traditionnellement, les juifs se font circoncire au huitième jour de leur vie.

Netanyahu est le premier Premier ministre à se rendre en Ukraine depuis sa propre visite en mars 1999. Il est rentré mardi soir en Israël.

Lors d’un discours prononcé lors de cet événement, Netanyahu a déclaré que « notre peuple a été presque entièrement éradiqué. Nous avons été impitoyablement massacrés. Et aujourd’hui, notre peuple vit dans une nation forte, robuste, moderne et prospère, et principalement grâce à la force de notre foi. »

La cause principale de la transformation du peuple juif a été sa « foi », a-t-il souligné, dans une allocution empreinte de thèmes religieux.

« Sans foi, rien n’est important », a-t-il déclaré. « Sans foi, nous n’aurions pas été capables de créer ce miracle qu’est la renaissance d’Israël dans son foyer national. C’est une foi qui a transcendé les générations, même dans les temps les plus difficiles. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...