Kiryat Gat : Des enfants précipités dans un abri à cause d’un ballon incendiaire
Rechercher

Kiryat Gat : Des enfants précipités dans un abri à cause d’un ballon incendiaire

Le personnel a demandé aux enfants de courir se mettre à l'abri après qu'un objet a été repéré s'approchant de l'endroit où ils jouaient

Un engin explosif suspecté attaché à des gants en latex gonflés a été lancé depuis Gaza, le 5 février 2020. (Crédit : police israélienne)
Un engin explosif suspecté attaché à des gants en latex gonflés a été lancé depuis Gaza, le 5 février 2020. (Crédit : police israélienne)

Mercredi, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, on peut voir le personnel d’une crèche dans le sud du pays conduire à la hâte des enfants vers une zone en sécurité, après avoir repéré un ballon transportant une bombe qui se rapprochait de leur zone de jeu.

L’image, qui aurait été filmée dans une communauté anonyme à proximité de la ville de Kiryat Gat, montre un objet volant semblable à ceux que les terroristes ont récemment utilisés pour lancer des engins explosifs et incendiaires au-dessus de la frontière de Gaza.

On peut entendre le personnel demander aux enfants, dont certains semblent en pleurs, de « courir rapidement à l’intérieur », alors que le ballon plane au-dessus d’eux.

L’incident n’aurait pas fait de blessés.

Mercredi également, un engin explosif suspecté accroché à des gants en latex gonflés et apparemment lancé depuis Gaza, a atterri dans un champ à proximité de la ville de Sderot, a fait savoir la police. Les démineurs ont été dépêchés sur place.

D’autres engins transportés par des ballons ont aussi été retrouvés dans la zone du conseil régional de Merhavim.

Les incidents sont intervenus après que Tsahal a mené des frappes aériennes à Gaza avant le lever du soleil. Les frappes ont eu lieu en réponse à trois roquettes tirées sur Israël depuis la bande de Gaza, a affirmé l’armée.

L’aviation israélienne a attaqué plusieurs cibles à proximité de Khan Younis dans le sud de Gaza, selon des médias palestiniens.

Au moins trois roquettes avaient été tirées depuis la bande de Gaza vers Israël peu après minuit, déclenchant les sirènes dans les communautés israéliennes du sud.

Deux personnes ont été légèrement blessées alors qu’elles couraient se réfugier dans les abris, a rapporté la Radio de l’armée. Il n’y a pas eu d’informations sur une éventuelle activation du système de défense du Dôme de Fer.

Au total, 13 roquettes ont été tirées sur Israël la semaine passée, a fait savoir Tsahal.

La zone a enregistré un regain important des violences ces derniers jours, avec des tirs de roquettes presque quotidiens et des lancers d’engins explosifs suspectés par des ballons, entraînant des frappes aériennes de riposte et des mesures punitives.

Lundi, au moins neuf ballons suspectés de transporter des explosifs et des engins incendiaires depuis la bande de Gaza ont été retrouvés dans des communautés israéliennes à proximité de la frontière.

Les tensions entre Israël et Gaza ont progressivement augmenté ces deux dernières semaines après plusieurs mois de calme relatif. Ces derniers jours, on a redouté une escalade de la violence dans Gaza et en Cisjordanie après la publication du plan de paix américain qui est perçu comme étant très en faveur d’Israël.

A la fin du mois dernier, un haut responsable du Hamas avait expliqué que la récente série de lancers de ballons était un signal envoyé à Israël pour accélérer l’application non officielle des « accords » visant à assouplir le blocus sur le territoire contrôlé par le groupe terroriste.

Le Hamas, qui vise la destruction d’Israël, contrôle la bande de Gaza depuis qu’il a pris le pouvoir à l’Autorité palestinienne lors d’un coup d’État sanglant en 2007. Depuis, il a tiré des centaines de milliers de roquettes sur des civils israéliens et combattu trois guerres avec Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...