Kobi Shabtai pressenti pour être nommé nouveau chef de la police
Rechercher

Kobi Shabtai pressenti pour être nommé nouveau chef de la police

Le cabinet a été convoqué après que Gantz a exigé que la nomination de Shabtai soit approuvée même sans l'accord de Netanyahu ; Israël est sans commissaire permanent depuis 2 ans

Kobi Shabtai, nouveau chef de la police par intérim, 28 septembre 2017. (Moshe Shai / Flash90)
Kobi Shabtai, nouveau chef de la police par intérim, 28 septembre 2017. (Moshe Shai / Flash90)

Les ministres devraient approuver la nomination de Kobi Shabtai au poste de chef de la police lors de la prochaine réunion de cabinet, selon plusieurs médias israéliens.

La décision de convoquer la réunion de dimanche est survenue après que le ministre de la Défense Benny Gantz a demandé au secrétaire du cabinet de convoquer le gouvernement pour approuver la nomination.

« La nomination d’un chef de la police permanent pour la police israélienne en ce moment est un besoin national. Nous devons mettre nos divergences de côté et approuver cette nomination immédiatement », a déclaré Gantz dans un communiqué.

Le cabinet devait approuver mardi la nomination de Shabtai, mais la réunion a été annulée. Netanyahu a annulé la réunion après que Gantz a prononcé un discours de campagne appelant les partis de centre-gauche à s’unir contre le Premier ministre lors des prochaines élections, selon le quotidien Haaretz.

Shabtai est devenu chef de la police par intérim au début du mois, après que sa nomination définitive a fait l’objet de divergences entre le Likud de Netayahu et Kakhol lavan, de Gantz. Katy Perry, qui devait prendre la direction des Services pénitentiaires, travaille également par intérim depuis.

Shabtai a succédé à Motti Cohen, qui a été chef de la police par intérim pendant deux ans, au cours desquelles son mandat à été prolongé à de multiples reprises.

Le chef de la police Motti Cohen visite un barrage temporaire à Jérusalem, le 18 septembre 2020. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La police n’a pas de chef permanent depuis décembre 2018, quand le mandat de Roni Alsheich a pris fin. Au même moment, les élections anticipées avaient été annoncées, ce qui a marqué le début d’une instabilité qui dure depuis.

Un gouvernement permanent a été formé en mai mais reste très dysfonctionnel et s’est effondré le mois dernier, face à son incapacité à adopter un budget.

Après qu’Amir Ohana, ministre de la Justice, a choisi Shabtai comme chef de la police le mois dernier, Cohen avait annoncé sa démission, attribuant le retard dans la nomination d’un chef de la police permanent à des calculs politiques. Il a également affirmé que des forces extérieures, qu’il n’a pas identifiées, intervenaient dans le travail de la police.

« Il semble que des considérations inavouées soient entrées en compte dans la décision de ne pas nommer un chef permanent pendant si longtemps », a écrit Cohen dans une lettre aux officiers, dans une provocation contre le gouvernement de Netanyahu.

Alsheich a joué un rôle clé dans les enquêtes criminelles contre Netanyahu, et c’est une des personnalités que le Premier ministre et ses collègues du Likud ont accusé sans preuves d’être impliquées dans une tentative de coup d’État contre Netanyahu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...