Israël en guerre - Jour 258

Rechercher

Kohavi: le désir de devenir combattant en hausse chez les Israéliens moins aisés

Le chef de l'armée réaffirme la supériorité des combattants sur les officiers du renseignement

Judah Ari Gross est le correspondant du Times of Israël pour les sujets religieux et les affaires de la Diaspora.

Le chef d'état-major, le lieutenant-général Aviv Kohavi, prend la parole lors d'une cérémonie en l'honneur des soldats blessés, à Tel Aviv, le 21 novembre 2021. (Tomer Neuberg/Flash90)
Le chef d'état-major, le lieutenant-général Aviv Kohavi, prend la parole lors d'une cérémonie en l'honneur des soldats blessés, à Tel Aviv, le 21 novembre 2021. (Tomer Neuberg/Flash90)

La motivation pour servir dans les unités de combat de l’armée israélienne a augmenté de manière significative au cours des deux dernières années, mais uniquement parmi les recrues potentielles issues des échelons socio-économiques inférieurs du pays et de sa périphérie géographique, a déclaré mercredi le chef de l’armée Aviv Kohavi.

Selon le chef de Tsahal, l’année dernière, plus de 70 % de toutes les nouvelles recrues ont exprimé leur intérêt à servir dans des unités de combat, contre 64 % au cours des sept années précédentes.

« C’est la bonne nouvelle. Mais je vais mettre un astérisque à côté de cette bonne nouvelle, car pour les personnes issues de couches socio-économiques élevées, il n’y a pas d’augmentation », a déclaré Kohavi.

Il a fait ces remarques lors d’une interview dans le cadre d’un service commémoratif d’une journée pour le 25e anniversaire de la « catastrophe des hélicoptères », au cours de laquelle deux hélicoptères sont entrés en collision alors qu’ils se rendaient vers des bases de Tsahal au Liban, tuant les 73 passagers à bord.

Les commentaires de Kohavi s’inscrivent dans le cadre d’un débat au sein de la société israélienne sur le statut des troupes de combat, dans un contexte de prestige accru pour les soldats qui servent dans des unités technologiques d’élite, comme l’unité 8200 du renseignement militaire.

Comme les vétérans de ces unités gagnent également des salaires élevés, les adolescents israéliens – et leurs parents – considèrent de plus en plus que ces postes sont préférables au service effectué dans les unités de combat.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.