Rechercher

La Jordanie met en garde contre un changement du statu-quo en mont du Temple

Itamar Ben Gvir a demandé à être nommé ministre de la Sécurité intérieure, ce qui lui donnerait autorité sur les politiques israéliennes dans l'enceinte du mont du Temple

Le député Itamar Ben Gvir en visite au mont du Temple à Jérusalem, le 27 juin 2021. (Crédit : Facebook)
Le député Itamar Ben Gvir en visite au mont du Temple à Jérusalem, le 27 juin 2021. (Crédit : Facebook)

Des sources jordaniennes ont déclaré à la chaîne publique israélienne Kan que toute tentative du prochain gouvernement israélien de modifier le statu quo sur le mont du Temple, nuira aux relations entre Jérusalem et Amman.

La chaîne a cité dimanche des sources de haut rang qui ont expliqué que ce sera « une histoire totalement différente » si le député d’extrême-droite Itamar Ben Gvir – qui fait partie du bloc de Netanyahu (droite, religieux et extrême-droite) – venait à se rendre sur le lieu saint de la Vieille Ville de Jérusalem en tant que ministre et pas en tant que simple membre de la Knesset.

Ben Gvir, partisan d’un renforcement des droits des Juifs sur le mont du Temple, a demandé à être nommé ministre de la Sécurité intérieure, ce qui lui donnerait autorité sur les politiques israéliennes dans l’enceinte.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...