La Maison Blanche critique l’action de l’Iran en Israël et en Arabie saoudite
Rechercher

La Maison Blanche critique l’action de l’Iran en Israël et en Arabie saoudite

"Il est temps que les nations responsables impriment une pression sur l'Iran afin qu'il change ce comportement dangereux", a affirmé l'exécutif américain

Capture d’écran des Gardiens de la Révolution iraniens (Crédit : PRESSTV)
Capture d’écran des Gardiens de la Révolution iraniens (Crédit : PRESSTV)

La Maison Blanche a critiqué vendredi l’influence « déstabilisatrice » de l’Iran à travers le Moyen-Orient, condamnant dans un même communiqué les roquettes tirées sur Israël et les missiles balistiques ayant visé l’Arabie saoudite cette semaine.

« Les Gardiens de la révolution islamique de l’Iran (IRGC) déversent des ressources pour exporter l’influence déstabilisatrice (de Téhéran) à travers le Moyen-Orient, alors même que la population iranienne souffre d’une économie vacillante », a indiqué la porte-parole de la Maison Blanche dans un communiqué.

« Cette semaine, l'(armée d’élite iranienne) a tiré des roquettes sur des citoyens israéliens et des agents de l’Iran au Yémen ont lancé un missile balistique vers Ryad », a-t-elle poursuivi.

Selon la Maison Blanche, « ces actions sont des preuves supplémentaires que les actions irresponsables du régime iranien représentent une grave menace pour la paix et la sécurité de la région ».

« Il est temps que les nations responsables impriment une pression sur l’Iran afin qu’il change ce comportement dangereux », a affirmé l’exécutif américain.

Les rebelles Houthis du Yémen ont intensifié ces dernières semaines les tirs de missiles balistiques en direction de l’Arabie saoudite qui les combat dans leur pays. Deux tirs ont visé mercredi la capitale saoudienne, l’un a été « intercepté » et l’autre est tombé dans une zone désertique au sud de la ville.

Selon les Israéliens, la force al-Qods – unité d’élite des Gardiens de la révolution chargée des opérations extérieures – a tiré peu après 21h00 mercredi une vingtaine de roquettes de type Fajr et Grad vers les premières positions sur la partie du Golan israélienne du Golan, de l’autre côté de la ligne de démarcation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...