Rechercher

La mère de Demi Lovato assume sans remords ni regrets son voyage en Israël

La chanteuse avait présenté ses excuses après que la publication de photos sur son voyage en Israël a suscité la controverse mais sa mère y retournera "sans problème"

Demi Lovato, le 20 mars 2017. (Crédit : Charles Sykes/Invision/AP)
Demi Lovato, le 20 mars 2017. (Crédit : Charles Sykes/Invision/AP)

La pop star Demi Lovato peut bien avoir présenté ses excuses pour sa visite en Israël : sa mère, quant à elle, s’en abstiendra clairement.

Dianna De La Garze, qui a accompagné sa fille lors du voyage, a écrit dans sa propre publication sur Instagram qu’elle retournera « sans problème » au sein de l’Etat juif.

De La Garze et a été publié vendredi une photo sur Instagram montrant sa main et celle de Lovato en train de toucher le mur Occidental, accompagnée d’une légende : « Prier au mur Occidental avec ma si belle fille @ddlovato dans la Vieille Ville de Jérusalem a été le moment le plus fort de mon voyage en Israël. Jamais je n’oublierai ce jour… ni ce voyage où nous avons célébré la vie et le christianisme tout autant que nous avons appris ce qu’est la foi juive, et tout en écoutant l’appel musulman à la prière. Il n’y a pas eu de bagarres, pas de jugements, pas de mots cruels… seulement de l’amour. Et il ne fait aucun doute que j’y retournerai un jour, sans aucun problème ».

Elle a identifié sa fille dans la publication.

Lovato avait présenté ses excuses à ses 74,4 millions d’abonnés d’Instagram dans une publication parue mercredi dans sa story – qui ne reste disponible que 24 heures mais qui a été conservée et partagée via capture d’écran.

« J’ai accepté un voyage gratuit en Israël en échange de quelques posts. Personne ne m’a dit que c’était mal ou que je pouvais offenser quelqu’un. Ceci étant dit, je suis désolée si j’ai blessé ou offensé qui que ce soit, ce n’était pas mon intention », a-t-elle écrit.

En Israël, Lovato a posté une photo du centre national Shalva, qui prend en charge des enfants à besoins particuliers à Jérusalem ; des clichés de Yad Vashem, le centre de commémoration de la Shoah de Jérusalem et une photo montrant son propre baptême dans le fleuve Jourdain.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...