La paix intérieure n’est pas si loin pour la Journée internationale du Yoga
Rechercher

La paix intérieure n’est pas si loin pour la Journée internationale du Yoga

Plus de 300 personnes ont participé aux évènements de la 2e Journée internationale du Yoga à Tel Aviv

Des centaines de personnes assistent à la master class de la deuxième Journée internationale du Yoga, à Tel Aviv, le 21 juin 2016. (Crédit : Melanie Lidman)
Des centaines de personnes assistent à la master class de la deuxième Journée internationale du Yoga, à Tel Aviv, le 21 juin 2016. (Crédit : Melanie Lidman)

Alors que le soleil plongeait dans la mer Méditerranée après la plus longue journée de l’année, plus de 300 personnes essayaient d’atteindre le ciel en faisant un salut au soleil sur le complexe HaTachana de Tel Aviv, pour la deuxième Journée internationale du Yoga.

Le Premier ministre indien Narendra Modi a fait campagne aux Nations unies pour reconnaitre le 21 juin quand la Journée internationale du Yoga, a rassemblé le soutien de 177 nations. L’évènement inaugural de l’année dernière à Tel Aviv avait attiré plus de 2 000 personnes pendant la journée.

« L’idée est de transmettre un message d’unité et d’harmonie », a déclaré le vice ambassadeur indien, le Dr Anju Kumar, alors que les différentes classes de yoga se déroulaient sur le complexe de la Tachana. « Dans cette vie stressante, le yoga vous rassemble, créant une union interne. Il crée une relation pacifique entre vous-mêmes et le monde en général.

Kumar a souligné que le yoga pouvait être particulièrement utile dans un endroit stressant comme Israël. « Nous sommes entourés par des conflits internes et externes, a-t-elle déclaré. Mais si vous n’êtes pas paisibles à l’intérieur, vous ne pouvez pas contribuer à la paix à l’extérieur. »

La série de mouvement pour la classe de yoga de la Journée internationale du Yoga a été conçue par le gouvernement indien, et réalisée dans le monde entier, le 21 juin 2016. (Crédit : Melanie Lidman/Times of Israel)
La série de mouvement pour la classe de yoga de la Journée internationale du Yoga a été conçue par le gouvernement indien, et réalisée dans le monde entier, le 21 juin 2016. (Crédit : Melanie Lidman/Times of Israel)

L’ambassade d’Inde, le ministère israélien de la Culture et des Sports, la municipalité de Tel Aviv–Jaffa et l’association des professeurs de yoga ont organisé l’évènement 2016 à la Tachana. Des douzaines de séances avaient lieu au port de Tel Aviv pour marquer l’occasion.

Now

Posted by India in Israel (Embassy of India, Tel Aviv) on Tuesday, 21 June 2016

La « journée du yoga » présentait un programme du soir avec des options pour essayer différentes sortes de yoga, dont du yoga pour enfants, de l’AcroYoga (yoga acrobatique de couple) et du yoga Iyengar.

Le clou de la soirée était un cours avec Prasad Rangnekar, le fondateur de l’institut Yogaprasad de Bombay, qui enseigne dans le monde entier.

Yoga at Tel aviv port

Posted by Miriam Herschlag on Tuesday, 21 June 2016

Rangnekar a mené des centaines de personnes dans une série spéciale conçue par le gouvernement indien. L’horaire de la classe était prévu pour coïncider avec des classes similaires suivant la même série de « asanas », ou mouvements, autour du monde.

L’ambassade indienne a également organisé des évènements à Jérusalem et à Rosh Hanikra, et a visité un certain nombre d’écoles locales qui enseignent les pratiques du yoga.

Kumar a rejeté la notion parcourant certains campus universitaires et affirmant que pratiquer le yoga équivaut à de « l’appropriation culturelle », c’est-à-dire assimiler la culture d’un autre de manière indélicate.

A l’automne dernier, l’université d’Ottawa avait annulé un cours de yoga pour débutant pour les étudiants handicapés, citant « le génocide culturel et les diasporas causées par le colonialisme et la suprématie occidentale. »

« Le yoga est une tradition ancienne qui vient d’Inde, mais est applicable universellement aux besoins de chacun », a déclaré Kumar.

Pendant une session de yoga très matinale mardi à Chandigarh, en Inde, avec la même série de mouvement que l’on pratiquait à Tel Aviv et dans le monde entier, le Premier ministre Modi a également tenté de dissocier le yoga de l’hindouisme, déclarant au public de 30 000 personnes que le yoga n’était « pas une activité religieuse », mais plutôt « la science de ce monde ».

Le Premier ministre indien Narendra Modi (au centre en blanc) participe à une session de yoga avec d'autres pratiquants indiens pour marquer la deuxième Journée internationale du yoga, au complexe Captol, à Chandigarh, le 21 juin 2016. (Crédit : Prakash Singh/AFP)
Le Premier ministre indien Narendra Modi (au centre en blanc) participe à une session de yoga avec d’autres pratiquants indiens pour marquer la deuxième Journée internationale du yoga, au complexe Captol, à Chandigarh, le 21 juin 2016. (Crédit : Prakash Singh/AFP)

Kumar a déclaré que la Journée internationale du Yoga essayait de promouvoir la valeur du yoga de vasudhair kutumbkam, le monde entier est une seule famille, et devrait par conséquent réduire les conflits et les guerres.

« Le yoga est la chose la plus essentielle dont les humains ont besoin », a déclaré Rangnekar, professeur de yoga qui est en visite en Israël pour la huitième fois, puisque Israël fait partie de son circuit habituel des opportunités d’enseignements internationales. « La paix et l’harmonie sont l’essence du yoga. »

L’évènement de Tel Aviv a attiré nombre de pratiquants réguliers de yoga, jeunes et souples, mais aussi bon nombre de personnes âgées, de grands débutants, des laïcs et des religieux. Il a fallu un moment à la foule pour s’installer dans le rythme de respiration, parce que, après tout, c’est Israël, et un t-shirt gratuit l’emportera toujours sur un chant sacré pour ouvrir le cours.

Mais il y a quelque chose qui se dégage quand on respire à l’unisson avec 300 personnes. Il y a quelque chose qui se dégage quand on est entouré de personnes de toutes les formes et toutes les tailles sur leur tapis, s’installant dans les mêmes positions que des personnes du monde entier, en Chine et en Afghanistan, en Inde et en Angleterre, et aux Etats-Unis.

Il y a quelque chose qui se dégage quand on s’étire vers le ciel et qu’on regarde le coucher de soleil sur la mer pour la plus longue journée de l’année. Pendant un moment, cela aide d’apaiser la frénésie et d’apporter un moment de paix. Namaste.

Vous avez manqué la Journée internationale du Yoga ?

Essayez cette routine de respiration chez vous, qui est particulièrement utile pour les chaudes journées d’été, la Respiration rafraichissante, ou Pranayama Sheetali.

1. Asseyez-vous confortablement et fermez les yeux
2. Ralentissez votre respiration
3. Courbez la langue en forme de cylindre
4. Inspirez par la bouche (en utilisant la langue comme une paille), et expirez par le nez
5. Recommencez pour 5 à 10 respirations

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...