La plus grande synagogue d’Amérique latine accueille sa première femme rabbin
Rechercher

La plus grande synagogue d’Amérique latine accueille sa première femme rabbin

Ordonnée en décembre en Argentine, Fernanda Tomchinsky-Galanternik, psychologue et mère d’un enfant, coordonnera également le département d’enseignement de la synagogue

La rabbin Fernanda Tomchinsky-Galanternik. (Crédit : autorisation de la Congrégation israélite Paulita via JTA)
La rabbin Fernanda Tomchinsky-Galanternik. (Crédit : autorisation de la Congrégation israélite Paulita via JTA)

RIO DE JANEIRO – La plus grande synagogue d’Amérique latine, la congrégation israélite Paulista du Brésil, qui compte 2 000 familles, a accueilli sa première femme rabbin.

Quelque 200 personnes ont assisté à la cérémonie d’accueil de la rabbin Fernanda Tomchinsky-Galanternik organisée la semaine dernière à la synagogue de Sao Paulo, connue sous l’acronyme CIP et qui a été construite il y a 80 ans.

Ordonnée en décembre en Argentine, la rabbin, psychologue née au Brésil et mère d’un enfant, coordonnera également le département d’enseignement de la synagogue.

« CIP a commencé à suivre une voie qui n’est possible qu’au sein du judaïsme et en particulier au sein d’une communauté si pluraliste. Mais cela ne peut être fait qu’en présence de tous et grâce aux actions de tous. J’attends avec impatience de travailler avec tout le monde de tant de manières différentes », a déclaré la rabbin.

La rabbin Fernanda, comme elle est souvent appelée, est la troisième femme rabbin à servir dans une synagogue brésilienne.

La synagogue réformée ARI de Rio a été pionnière, en embauchant la rabbin paraguayenne Sandra Kochmann en 2003. La Brésilienne Luciana Pajecki Lederman est la rabbin de la synagogue conservatrice Comunidade Shalom de Sao Paulo depuis 2005.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...