La police a rendu publique une vidéo retraçant l’opération qui a causé la mort de Basel al-Aara
Rechercher

La police a rendu publique une vidéo retraçant l’opération qui a causé la mort de Basel al-Aara

Basel al-Aaraj, 31 ans, faisait partie d'un groupe terroriste qui projetait de commettre des attentats contre des civils israéliens

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Soldats israéliens pendant un raid contre des ateliers de fabrication d'armes illégales dans la ville palestinienne de Jénine, au nord de la Cisjordanie, le 26 septembre 2016. Illustration. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)
Soldats israéliens pendant un raid contre des ateliers de fabrication d'armes illégales dans la ville palestinienne de Jénine, au nord de la Cisjordanie, le 26 septembre 2016. Illustration. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)

La police israélienne a diffusé l’enregistrement vidéo d’une fusillade survenue entre des agents des forces de l’ordre et un terroriste présumé dans une habitation de Ramallah, tôt dans la matinée de lundi.

Cette séquence de 37 secondes, qui a fait l’objet d’un montage, montre un agent de l’unité anti-terroriste de la police inspecter un dégagement creusé sous un plafond où se cachait Basel al-Aaraj.

De la fumée et des tirs visibles sur les images émanent du dégagement, amenant la police à ouvrir le feu.

A un moment, un policier est vu jetant ce qui semble être une grenade neutralisante dans le dégagement.

Selon la police, Aaraj, 31 ans, faisait partie d’un groupe terroriste qui projetait de commettre des attentats contre des civils israéliens.

En plus de la mitraillette style « Carlo » utilisée par al-Aaraj durant l’échange de coups de feu, la police et l’armée israélienne ont trouvé un fusil d’assaut M-16 dans l’habitation, ont annoncé les responsables.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...