Israël en guerre - Jour 190

Rechercher

La première dame ukrainienne souhaite tisser des liens médicaux avec Israël

Aux côtés de Michal Herzog, Olena Zelenska a visité l'hôpital Sheba, où elle a rencontré des experts en traumatologie infantile

La première dame ukrainienne Olena Zelenska, deuxième à droite, et la première dame Michal Herzog, à droite, en visite à l'hôpital Sheba, à Ramat Gan, le 19 juin 2023. (Autorisation)
La première dame ukrainienne Olena Zelenska, deuxième à droite, et la première dame Michal Herzog, à droite, en visite à l'hôpital Sheba, à Ramat Gan, le 19 juin 2023. (Autorisation)

La première dame ukrainienne, Olena Zelenska, qui était accompagnée de Michal Herzog, l’épouse du président israélien Isaac Herzog, a rencontré des experts des secteurs de la médecine et de la psychiatrie, lundi, dans le cadre de la visite qu’elle effectue actuellement dans le pays.

Zelenska, l’épouse du chef de l’État ukrainien Volodymyr Zelensky, est allée dans le monde entier rencontrer des leaders pour obtenir un soutien humanitaire pour son pays depuis le début de l’invasion russe, au mois de février 2022. Si Israël a fourni de l’aide humanitaire et médicale à l’Ukraine à plusieurs reprises, l’État juif a été largement critiqué par Kiev pour sa réticence à fournir une assistance militaire.

Zelenska a commencé sa journée par une visite de l’hôpital Sheba, où elle a dit espérer qu’une future coopération entre les experts médicaux ukrainiens et israéliens pourrait se concrétiser.

« Nous avons besoin de programmes de soutien psychologique et d’assistance dans la rééducation des citoyens blessés, qu’il s’agisse des enfants, des adultes et des personnes âgées. Notre système de soins n’y arrivera pas seul », a-t-elle expliqué.

Herzog et Zelenska ont notamment visité le centre de rééducation et de médecine intégrative à Sheba, où elles ont rencontré Uri Zehavi, 25 ans, paralysé après avoir été grièvement blessé.

Elles se sont aussi rendues au département de « réalité virtuelle » et elles se sont entretenues avec Nurit Cohen Abrahamson, prise en charge depuis plusieurs mois suite à une obstruction des vaisseaux sanguins aux deux jambes, et avec Jonathan, onze ans, hospitalisé au sein de l’unité pédiatrique depuis un mois.

« Nous sommes très heureux que vous ayez pu venir voir par vous-même le traitement particulier destiné aux enfants », a dit Herzog à Zelenska. « Israël en tire beaucoup de fierté et nous voulons partager nos connaissances, nos infrastructures et nos structures médicales excellentes avec tous ceux qui en ont besoin dans le monde entier. »

La première dame ukrainienne Olena Zelenska, au centre, pendant une réunion avec des experts en traumatologie infantile aux côtés de la première dame Michal Herzog, à droite, le 19 juin 2023. (Crédit: Igal Slavin)

La première dame ukrainienne a ensuite rencontré des officiels de l’Israel Trauma Coalition et du NATAL, le centre de traumatologie et de résilience israélien, pour évoquer la prise en charge des enfants traumatisés. Des entretiens qui ont compris également un échange avec une mère de Sderot, qui a raconté l’impact, sur ses enfants, des tirs de roquettes constants menés par des groupes terroristes de la bande de Gaza.

« L’État d’Israël est un modèle pour nous : Malheureusement, vous avez une expérience très riche dans ce domaine », a commenté Zelenska, des propos rapportés par un communiqué émis par le bureau du président. « Toutefois, votre pays parvient encore à prospérer, à survivre, même sous les attaques incessantes. Oui, nous sommes résilients – mais la résilience se paye avec un prix psychologique élevé ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.