La prochaine saison de ‘Fauda’ montrera de vraies actualités, dit son co-créateur
Rechercher
Le vrai chaos

La prochaine saison de ‘Fauda’ montrera de vraies actualités, dit son co-créateur

La série dramatique sur les agents d'infiltration israéliens primée a été officiellement renouvelée par la télévision satellite YES ; elle sera diffusée l'an prochain

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Avi Issacharoff, à gauche, et Lior Raz, les co-créateurs de la série télé israélienne 'Fauda' (Crédit : autorisation YES)
Avi Issacharoff, à gauche, et Lior Raz, les co-créateurs de la série télé israélienne 'Fauda' (Crédit : autorisation YES)

Lorsque « Fauda », la série primée d’action dramatique de Yes, fera son retour au petit écran l’automne prochain, son scénario reflètera les manchettes actuelles, a déclaré le co-créateur et journaliste Avi Issacharoff.

« L’actualité a un impact sur ce que vous écrivez », a expliqué Issacharoff, qui écrit également pour le Times of Israel et le site d’information en hébreu Walla !.

« Vous ne pouvez pas ignorer la réalité et vous verrez qu’une partie de cette nouvelle réalité est dans la série. Si la première saison était sur le Hamas et les territoires, celle-ci sera quelque chose de nouveau et de plus pertinent. »

« Fauda » (arabe pour « chaos ») parle d’une équipe d’agents secrets israéliens qui tentent de capturer Abu Ahmed, un notoire (et fictif) terroriste du Hamas. La série, qui a été créée et est co-écrite par Issacharoff et Lior Raz, a été saluée pour son réalisme, l’utilisation extensive de l’arabe et l’empathie que les téléspectateurs sont forcés d’avoir pour les personnages du Hamas.

La série a récolté six Ophir Awards, la version israélienne des Oscars, dont celui de la meilleure série dramatique, lors de l’Académie des Awards de la télévision israéliens en juin.

La saison prochaine montrera certaines « choses du même genre », a déclaré Issacharoff. Le personnage de Doron, joué par Lior Raz, a demandé de revenir avec ses camarades agents pour « attraper les méchants ».

Il y aura quelques nouveaux personnages et des personnages plus familiers, a ajouté Issacharoff.

Le succès de l’émission, que les créateurs essaient de vendre à une chaîne américaine, est un changement radical pour Issacharoff tout comme pour Raz.

« Nous sommes passés de zéro attentes à cent », a déclaré Issacharoff. « C’est devenu l’émission de télévision la plus réussie, la plus populaire. Elle a remporté des prix, donc tout le monde s’attend à ce que nous soyons aussi bons que lors de la première saison ».

La série a été créée en 2015, et Issacharoff, correspondant de presse pendant de longues années, a dit qu’il « aime » l’écrire.

« C’est de la pression, mais vous savez, nous deux [lui et Raz] sommes nés pour la pression. Nous gérons de bonnes attentes ».

Il y avait eu des rumeurs selon lesquelles « Fauda » ne repartirait pas pour une deuxième saison en raison de conflits entre les écrivains, la société de production et la TV par satellite YES, mais heureusement, les différends ont été réglés, a rapporté Issacharoff.

Issacharoff a annoncé que la deuxième saison sera prête vers la fin de l’été ou au début de l’automne 2017.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...