La Roumanie vote une loi facilitant les restitutions aux survivants de la Shoah
Rechercher

La Roumanie vote une loi facilitant les restitutions aux survivants de la Shoah

Après les lois votées en Serbie et en Lettonie, une nouvelle loi facilite les dédommagements pour les plaignants

Bucarest, Roumanie (Crédit : CC-BY-SA Mihai Petre/Wikimedia Commons)
Bucarest, Roumanie (Crédit : CC-BY-SA Mihai Petre/Wikimedia Commons)

La législation facilitant les réclamations des survivants de l’Holocauste a été votée mardi au parlement roumain.

La loi met en priorité le processus de réclamation des biens appartenant aux survivants de l’Holocauste, a déclaré dans un communiqué l’Organisation de restitution juive mondiale (WJRO, World Jewish Restitution Organization) saluant le vote de la loi.

Les plaignants qui ont rempli un dossier avant 2003 ont attendu cette décision plus de 10 ans. Plus de 40 000 plaintes doivent encore être traitées, a annoncé la WJRO.

« Cette loi reconnait les besoins urgents des survivants de l’Holocauste roumain, qui ont attendu trop longtemps pour que ces plaintes soient résolues », a déclaré Gideon Taylor, directeur des opérations de la WJRO.

La loi roumaine a été votée après des lois similaires en Serbie et en Lettonie cette année.

« Il y a une dynamique qui se construit alors que les pays reconnaissent l’urgence de fournir une restitution pendant que les survivants sont encore vivants, a déclaré Taylor. Nous encourageons les autres pays à agir ainsi. »

La Roumanie a donné à la communauté juive locale l’équivalent de 33 millions de dollars en liquidité et actions, une somme qui représente une fraction des centaines de millions d’avoirs volés à la communauté juive et que l’Etat a promis de rembourser.

Ces dernières années, les autorités chargées de la restitution se sont plaintes que les autorités roumaines traînent les pieds, plus impatiente de réduire la crise financière qui s’est déclenchée en 2011 sur le marché immobilier.

Environ 725 000 personnes étaient identifiées comme juives dans la Roumanie d’avant-guerre.

Plus de 300 000 juifs roumains ont été assassinés pendant l’Holocauste, et ils ne sont plus que 8 000 à 10 000 à vivre encore dans le pays aujourd’hui.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...