Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

La Russie convoque l’envoyée d’Israël qui a critiqué Lavrov et les liens Moscou-Hamas

Le ministre des Affaires étrangères informe Simona Halperin de sa désapprobation à l'interview dans laquelle elle a déclaré que le plus haut diplomate du pays avait dénigré la Shoah

L'ambassadrice d'Israël en Russie, Simona Halperin, présentant ses lettres de créance au vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov, le 1er janvier 2024. (Crédit : Compte X de Simona Halperin)
L'ambassadrice d'Israël en Russie, Simona Halperin, présentant ses lettres de créance au vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov, le 1er janvier 2024. (Crédit : Compte X de Simona Halperin)

MOSCOU – Le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré mardi qu’il avait informé l’ambassadrice israélienne Simona Halperin de de sa désapprobation des critiques formulées par la diplomate à l’encontre du ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et de la politique russe au Moyen-Orient.

L’envoyée israélienne a été convoquée au ministère des Affaires étrangères plus tôt dans la journée, un jour après que les autorités russes se sont emportées contre ce qu’elles ont qualifié de « propos inacceptables » faits par l’ambassadrice dans une interview au journal russe Kommersant publiée dimanche.

Halperin a déclaré au journal que Lavrov avait minimisé l’importance de la Shoah et déclaré que la Russie était trop amie avec le groupe terroriste islamiste palestinien Hamas.

Fin janvier, la Russie a semblé minimiser l’impact de la Shoah sur le peuple juif, le qualifiant d’extermination massive de « divers groupes ethniques et sociaux », tout en reprochant à l’Allemagne d’être intervenue au nom d’Israël en tant que tierce partie dans le procès pour « génocide » devant la Cour internationale de justice.

Lors d’une conférence de presse, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Kremlin, Maria Zakharova, a critiqué ce qu’elle a qualifié de « soutien inconditionnel » de Berlin à l’État juif et l’a accusé d’ignorer systématiquement le sort des minorités européennes non juives, en particulier les peuples slaves de l’Union soviétique de l’époque, qui ont été massacrés pendant la Shoah.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a réagi par une brève déclaration, remerciant l’Allemagne « pour son soutien sans équivoque et sa position contre les affirmations sans fondement de l’Afrique du Sud », et dénonçant les remarques de la porte-parole comme une « déformation de la Shoah » et « préjudiciables aux victimes et aux survivants ».

Au cours de la guerre à Gaza, déclenchée par l’attaque du 7 octobre menée par le groupe terroriste palestinien du Hamas, au cours de laquelle des terroristes ont tué près de 1 200 personnes et pris 253 otages, la Russie a régulièrement critiqué Israël, notamment au sein du Conseil de sécurité des Nations unies, tout en accueillant des dirigeants du Hamas de Gaza dans un contexte largement perçu comme une extension de ses liens de plus en plus amicaux avec l’Iran.

Moscou a soutenu le droit d’Israël à se défendre, mais lui a reproché d’employer des « méthodes cruelles » dans son opération militaire contre le groupe terroriste.

Téhéran est devenu un allié clé de Moscou, qui cherche à obtenir un soutien pour son invasion de l’Ukraine. Israël n’a offert qu’un soutien relativement modeste à Kiev dans le but de préserver ses relations avec la Russie, mais les deux alliés, autrefois proches, se sont néanmoins éloignés l’un de l’autre.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.