La star israélo-argentine du foot emmène son équipe vers le titre
Rechercher

La star israélo-argentine du foot emmène son équipe vers le titre

Eial Strahman a mené Talleres vers un changement de division, ramenant l’équipe en ligue A

Le joueur de football israélo-argentin Eial Strahman. (Crédit : capture d'écran YouTube/tv10cordoba)
Le joueur de football israélo-argentin Eial Strahman. (Crédit : capture d'écran YouTube/tv10cordoba)

BUENOS AIRES, Argentine – La star du football israélo-argentine Eial Strahman a mené l’équipe argentine de Talleres, de la ville de Córdoba, vers le titre de champion de la division B nationale et une promotion pour la première ligue A.

Strahman, 26 ans, jouait auparavant pour le Maccabi Haïfa en Israël, et est à présent appelé « Strahman le super héros » par les médias de la province de Córdoba pour avoir permis à Talleres d’être invaincue dans le tournoi, qui s’est terminé dimanche.

Ses cinq buts ont propulsé Talleres de retour dans la première division. Il a également représenté le club en prononçant le discours d’ouverture de son assemblée générale. Le club a invité un rabbin pour mener les prières pendant qu’il poursuivait la promotion vers la première ligue cette année.

Après une carrière internationale, notamment au Maccabi Haïfa en 2009 – 2010, Strahman est retourné dans sa Córdoba natale pour jouer pour Talleres en 2015.

Il avait représenté l’Argentine pendant les Maccabiades 2005 en Israël, perdant en finale contre Israël. En 2009, il avait été appelé pour jour dans l’équipe nationale des moins de 21 ans d’Israël pour des qualifications européennes, mais son club, River Plate, avait refusé de le laisser partir.

Strahman a commencé au joué au football au Maccabi Noar, un club de la communauté juive de province de Córdoba, à environ 700 kilomètres au nord de la capitale, Buenos Aires.

Le père de Strahman, Julio, a vécu en Israël entre 1975 et 1985. Le joueur parle souvent de son judaïsme et a un tatouage en hébreu dans le dos, avec les initiales du nom de ses quatre frères. Interrogé par une émission de télévision locale pendant laquelle des fans posent leur question, il lui a récemment été demandé « savez-vous comment danser ‘Hava Nagila’ ? »

Strahman n’a jamais joué pour les équipes nationales argentine ou israélienne, même s’il avait indiqué en avoir envie. En 2009, Strahman avait déclaré à un journal juif : « J’attends une future opportunité de jouer pour Israël. »

D’autre part, l’entraîneur argentin Jose Pekerman, qui est juif, a mené l’équipe nationale de Colombie à gagner 2 – 0 contre les Etats-Unis le match d’ouverture de la Copa America, qui a eu lieu à Santa Clara, en Californie.

Pekerman vivait dans le quartier juif Villa Crespo de Buenos Aires avant de commencer à entraîner la Colombie en janvier 2012.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...