Rechercher

La tempête hivernale frappe Israël pour la deuxième journée d’affilée

Des élèves ont dû fuir une école inondée ; il y a eu des éboulements sur une route du nord ; une route s'est effondrée à Netanya sous l'effet de la pluie et du vent

Le mont Hermon dans le nord d'Israël, le 21 décembre 2021. (Crédit :  Ayal Margolin/Flash90)
Le mont Hermon dans le nord d'Israël, le 21 décembre 2021. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)

La tempête hivernale Carmel s’est abattue sur Israël avec ses pluies intenses, ses fortes bourrasques et ses températures froides mardi, pour la deuxième journée d’affilée, inondant les routes et entraînant des dégâts dans tout le pays.

En même temps, la météo s’est un peu calmée vingt-quatre heures après avoir balayé la région et entraîné de graves dommages, renversant des arbres et causant la mort d’au moins une personne.

Les pluies se sont estompées mardi mais elles devaient reprendre dans le centre du pays et dans le nord, ce qui laisse craindre des inondations – en particulier le long de la côte. C’est le nord du pays qui a essuyé le plus de dégâts mardi.

De multiples les incidents ont été enregistrés :

• Une école a été inondée dans la ville de Pardes Hanna. Les élèves ont pu quitter les lieux en formant une « passerelle » à l’aide de bureaux placés les uns à côté des autres de manière à pouvoir sortir, l’eau montant dans les classes.

• Une voiture s’est renversée sur la Route 5, à proximité de Petah Tikva, blessant un homme d’une soixantaine d’années.

• La promenade de Tel Aviv a été submergée et des routes ont été fermées suite à la montée des eaux à Holon. Des Israéliens bloqués dans leurs véhicules ont été secourus par les sapeurs-pompiers.

• Dans le nord, un éboulement de pierres et de terre a bloqué la Route 864 aux abords de la ville de Kafr Rama.

• Une voiture est tombée dans un trou causé par les intempéries sur une route de Netanya. Selon les médecins, un homme âgé de 25 ans a été amené à l’hôpital, légèrement blessé, suite à cet incident.

• La police a reçu des centaines d’appels téléphoniques à Jérusalem au cours des dernières 48 heures suite à des chutes d’arbre, des inondations et des pannes de feux de signalisation.

Des vents de 42 kilomètres heures ont été enregistrés dans le secteur de Jérusalem avec des rafales de 68 kilomètres/heures, a annoncé le service national de météorologie.

Environ 25 centimètres de neige sont tombés sur le mont Hermon, dans le nord, a fait savoir le site Walla. Le niveau de l’eau, au Lac de Tibériade, a grimpé de deux centimètres.

Les températures à Jérusalem devaient chuter dans la nuit en passant à 7 degrés ; avec 12 degrés à Tel Aviv, 6 degrés à Safed ; 8 degrés à Beer Sheva et 12 degrés à Eilat.

Les intempéries devraient continuer mercredi avec de la pluie dans le nord du pays et sur la côte, des orages et des températures au-dessous des moyennes de saison.

Si ces températures froides devraient persister toute la semaine, il devrait y avoir seulement des pluies éparses dans les journées de jeudi et vendredi et un retour du soleil samedi.

Lundi, la tempête a fait des ravages dans tout le pays, renversant des poteaux électriques, des arbres, déclenchant des incendies, entraînant d’importantes inondations et un accident de la route qui a fait un mort.

Les rues inondées de Tel Aviv, le 21 décembre 2021. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Les fortes pluies et le vent ont aussi fait plusieurs blessés.

Un homme qui avait été frappé par un arbre à Netanya dans la journée de lundi était encore hospitalisé mardi dans un état grave.

Les intempéries auraient été à l’origine de la mort d’un sans-abri des suites d’une hypothermie à Tel Aviv, samedi, au début de la tempête.

Les services d’urgence s’étaient préparés à diverses missions de secours, dimanche, anticipant l’arrivée de la tempête, tandis que les autorités locales avaient sorti des groupes électrogènes et coupé la végétation à proximité des lignes électriques pour prévenir les pannes de courant.

La police et les sapeurs-pompiers avaient averti le public de s’abstenir de faire des déplacements non-indispensables pendant la tempête, leur demandant également d’éviter les parkings souterrains et autres secteurs susceptibles d’être inondés alors que 150 millimètres de pluie avaient été prévus dans certaines zones.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...