La tendance à la baisse du nombre de porteurs se confirme en Israël
Rechercher

La tendance à la baisse du nombre de porteurs se confirme en Israël

Le ministère de la Santé a fait état de 88 nouveaux cas de Covid-19 depuis hier ; plus de la moitié des personnes ayant été testées positives se sont rétablies

Une équipe médicale traite un patient atteint du COVID-19 dans une unité spécialisée à l'hôpital Mayanei Hayeshua à Bnei Brak, le 27 avril 2020. (Nati Shohat/Flash90)
Une équipe médicale traite un patient atteint du COVID-19 dans une unité spécialisée à l'hôpital Mayanei Hayeshua à Bnei Brak, le 27 avril 2020. (Nati Shohat/Flash90)

Le ministère de la Santé a annoncé jeudi matin que le bilan des victimes de la pandémie de coronavirus s’élevait à 219, avec quatre nouveaux décès dans la nuit. Les chiffres montrent une tendance à la baisse dans le nombre de nouvelles contaminations.

Pour la première fois mercredi, le nombre de patients rétablis a dépassé celui des porteurs malades, et cette tendance s’est poursuivie jeudi matin.

Le nombre de personnes ayant guéri s’élève désormais à 8 412, soit 483 de plus qu’il y a 24 heures.

Au total, 88 nouvelles contaminations ont été enregistrées au cours des dernières 24 heures. Il s’agit du troisième jour consécutif lors duquel moins de 200 nouveaux cas sont enregistrés. D’après les chiffres du ministère, 117 Israéliens se trouvent dans un état grave, dont 85 sont reliés à des respirateurs, et 79 personnes sont dans un état modéré. La majorité des autres patients ne présentent que des symptômes légers ou sont asymptomatiques.

Ces derniers jours, le taux d’infection en Israël a semblé diminuer de manière significative, avec seulement des dizaines de nouveaux cas signalés toutes les 12 heures, et le gouvernement a annoncé l’assouplissement des restrictions sur les entreprises et les déplacements.

La diminution du nombre de cas a coïncidé avec une baisse du nombre de tests pratiqués, bien que le ministère affirme avoir la capacité de traiter 15 000 échantillons par jour, tout en observant une baisse dans la demande.

L’armée de l’Air israélienne effectue un survol des hôpitaux dans le cadre des festivités du 72e Yom HaAtsmaout, le 29 avril 2020. (Armée israélienne)

L’ouverture d’une grande partie du pays est intervenue après deux jours de restrictions accrues pour les fêtes du Souvenir et de l’Indépendance.

Depuis jeudi matin, la limitation à 500 mètres de la distance à laquelle les Israéliens peuvent faire de l’exercice physique est levée, sans aucune autre restriction en vigueur. Toutefois, les activités en groupe restent interdites.

La plupart des magasins seront également autorisés à rouvrir, mais les lieux de divertissement et les restaurants resteront aussi fermés, de même que tous les magasins des centres commerciaux, à l’exception des supermarchés et des pharmacies.

À partir de dimanche, certains élèves devraient reprendre le chemin de l’école, bien que l’approbation finale dépende des résultats de la recherche sur les taux d’infection chez les enfants qui seront présentés aux ministres du gouvernement plus tard dans la semaine.

La réglementation relative à la distanciation sociale et l’obligation de se couvrir la bouche et le nez avec un masque restent en vigueur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...