La Turquie a consulté le Hamas et l’AP avant de signer l’accord de avec Israël
Rechercher

La Turquie a consulté le Hamas et l’AP avant de signer l’accord de avec Israël

Erdogan affirme que la “préoccupation principale” d’Ankara lors des négociations avec Israël était le bien-être des Gazaouis

Le président turc Recep Tayyip Erdogan (à droite) avec le chef du Hamas dans la bande de Gaza, Ismail Haniyeh, en janvier 2012. (Crédit : Mohammed Al-Ostaz/Flash90)
Le président turc Recep Tayyip Erdogan (à droite) avec le chef du Hamas dans la bande de Gaza, Ismail Haniyeh, en janvier 2012. (Crédit : Mohammed Al-Ostaz/Flash90)

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré avoir consulté l’Autorité palestinienne (AP) et le Hamas avant d’avancer dans l’accord de réconciliation avec Israël, signé la semaine dernière.

Pendant un dîner dimanche à Istanbul, Erdogan a déclaré que la « préoccupation principale » de la Turquie pendant qu’elle négociait avec Israël pour mettre fin à six ans de relations tendues était le bien-être des « Gazaouis et nous avons consulté Khaled Meshaal [chef du bureau politique du Hamas], Mahmoud Abbas [président de l’AP] et Ismail Haniyeh [chef du Hamas dans la bande de Gaza] pendant l’accord avec Israël. »

Erdogan a défendu l’accord de rapprochement avec Israël, et un autre avec la Russie, affirmant que la Turquie devait élargir son « rayon d’action » pour coopérer sur les crises régionales.

Erdogan a déclaré que « le pays est devenu la cible des organisations terroristes les plus sanglantes du monde », en référence à l’attentat de la semaine dernière à l’aéroport d’Istanbul, qui a tué plus de 40 personnes et en a blessé plus de 200.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...