L’acheteur du badge d’identification de la médaillée olympique israélienne est un philanthrope américain
Rechercher

L’acheteur du badge d’identification de la médaillée olympique israélienne est un philanthrope américain

Yarden Gerbi avait mis aux enchères son badge d'identification sur e-Bay pour aider les enfants malades

La judokate israélienne Yarden Gerbi mord sa médaille de bronze, obtenue dans le tournoi de judo féminin des -63kg aux Jeux olympiques de Rio, le 9 août 2016. (Crédit : capture d’écran Chaîne 55)
La judokate israélienne Yarden Gerbi mord sa médaille de bronze, obtenue dans le tournoi de judo féminin des -63kg aux Jeux olympiques de Rio, le 9 août 2016. (Crédit : capture d’écran Chaîne 55)

Schlomo Rechnitz, un homme d’affaires de Los Angeles a été identifié suite à son acquisition du badge d’identification de la judoka israélienne, Yarden Gerbi, qui a récemment remporté le bronze aux Jeux Olympiques de Rio.

Rechnitz a payé 52 100 dollars sur e-Bay pour le badge d’identification portant un autographe de Yarden Gerbi, s’engageant à reverser intégralement les fonds à des œuvres de charité.

Il a fait don de la somme au Centre Médical Sourasky, à Tel Aviv, lequel emploiera cet argent à l’acquisition de matériel médical.

Rechnitz, propriétaire d’une chaîne de maisons de retraite, s’est engagé à remettre de nouveau aux enchères le bien et à donner les gains récupérés sur cette nouvelle vente à l’Hôpital de Tel Aviv.

« Tout le monde doit apprendre de Yarden comment utiliser son talent pour aider les personnes dans le besoin », dit Rechnitz dans une déclaration officielle.

Rechnitz s’est fait également connaître à travers d’autres actions philanthropiques.

En janvier, il achète 18 000 billets de loterie du Power Ball pour ses employés.

En novembre dernier, il a payé des diners à hauteur de 50 dollars à 400 soldats de l’armée américaine alors qu’ils étaient en transit à Shannon, en Irlande.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...