Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

L’ambassade d’Israël retire une vidéo imaginant une attaque du Hamas à Séoul

La production et la diffusion d'une vidéo établissant des parallèles avec la situation sécuritaire dans un autre pays ont été jugées inappropriées par la Corée du Sud

Des habitants de Gaza célèbrant la destruction d'un char israélien près de la barrière frontalière entre Israël et Gaza, à l'est de Khan Younès, le 7 octobre 2023. (Crédit : Yousef Masoud/AP)
Des habitants de Gaza célèbrant la destruction d'un char israélien près de la barrière frontalière entre Israël et Gaza, à l'est de Khan Younès, le 7 octobre 2023. (Crédit : Yousef Masoud/AP)

L’ambassade israélienne en Corée du Sud a retiré de ses réseaux sociaux une vidéo montrant des assaillants masqués s’en prendre à des civils sud-coréens à Séoul, une allusion au groupe terroriste palestinien du Hamas jugée « inappropriée » par le ministère sud-coréen des Affaires étrangères.

« Le meurtre et l’enlèvement de civils israéliens par le Hamas est injustifiable, mais la production et la distribution, par l’ambassade d’Israël, d’une vidéo établissant des parallèles avec la situation sécuritaire dans un autre pays ont été jugées inappropriées », a indiqué Séoul, dans un communiqué envoyé jeudi à l’AFP.

« Nous avons transmis notre position à l’ambassade d’Israël en Corée du Sud, et ils ont pris des mesures pour supprimer la vidéo en question », est-il écrit.

La vidéo incriminée, qui n’est plus disponible sur les réseaux sociaux de l’ambassade d’Israël, dépeint l’enlèvement d’une femme sud-coréenne par des assaillants armés, qui la séparent de force de sa jeune fille, le jour de Noël, selon une vidéo diffusée par la chaîne locale YTN.

Les images étaient accompagnées d’une légende rappelant l’attaque du Hamas sur le sol israélien, le 7 octobre dernier, qui a fait 1 200 morts, en majorité des civils, et conduit à l’enlèvement de plus de 240 personnes, emmenées de force à Gaza.

« Imaginez si ça vous était arrivé. Qu’auriez-vous fait ? », s’interrogeait l’ambassade dans le texte de description.

YTN a rapporté que l’ambassadeur israélien à Séoul, Akiva Tor, avait justifié cette publication comme étant un moyen de faire comprendre aux Sud-Coréens, « éloignés d’Israël », les enjeux de la guerre, dans un message sur les réseaux sociaux aujourd’hui effacé.

En représailles à l’attaque sanglante du groupe terroriste palestinien, la plus meurtrière de l’histoire du pays et la pire contre des Juifs depuis la Shoah, Israël a promis d’anéantir le Hamas de Gaza et de mettre fin à son règne de 16 ans, et a lancé une opération aérienne suivie d’une incursion terrestre depuis le 27 octobre.

Parmi les otages, 129 sont encore à Gaza, d’après l’armée. Une centaine de personnes ont été libérées dans le cadre d’une trêve fin novembre en échange de 240 prisonniers palestiniens incarcérés pour atteinte à la sécurité en Israël.

Plus de 21 000 personnes seraient mortes à Gaza depuis le début de la guerre, selon le ministère de la Santé du Hamas. Les chiffres publiés par le groupe terroriste sont invérifiables, et ils incluraient ses propres terroristes et hommes armés, tués en Israël et à Gaza, et les civils tués par les centaines de roquettes tirées par les groupes terroristes qui retombent à l’intérieur de la bande de Gaza.

Israël affirme avoir tué quelque 8 000 terroristes du Hamas.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.