L’ambassade US à Jérusalem met en garde les voyageurs après l’annonce de Pompeo
Rechercher

L’ambassade US à Jérusalem met en garde les voyageurs après l’annonce de Pompeo

L’avertissement fait suite au changement de politique de Washington, au sujet des implantations qui ne sont plus considérées comme « contraires au droit international »

Des palestiniens protestent contre ce que le président américain Donald Trump a appelé l'Accord du Siècle dans la ville Cisjordanie d'hebron, le 22 février 2019. (Wisam Hashlamoun/Flash90)
Des palestiniens protestent contre ce que le président américain Donald Trump a appelé l'Accord du Siècle dans la ville Cisjordanie d'hebron, le 22 février 2019. (Wisam Hashlamoun/Flash90)

L’ambassade américaine à Jérusalem a émis mardi un avertissement aux voyageurs américains ayant l’intention de se rendre à Jérusalem, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, qu’il pourrait y avoir une instabilité après la déclaration de Washington sur son changement de politique.

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a déclaré lundi lors d’une conférence de presse que les Etats-Unis assouplissaient leur position au sujet des implantations israéliennes en Cisjordanie, qui ne sont plus considérées comme « contraires au droit international ».

Cette déclaration a excédé les Palestiniens et créé un décalage avec la façon dont les autres pays œuvrent à la fin du conflit.

« L’ambassade américaine recommande aux citoyens américains qui se trouvent ou qui envisagent de se rendre à Jérusalem, en Cisjordanie ou à Gaza de faire preuve de vigilance et de prendre les mesures appropriées pour garantir leur sécurité au regard du climat actuel », a déclaré l’ambassadeur américaine dans son avertissement. « Des individus et des groupes opposés aux récentes déclarations du secrétaire d’Etat pourraient cibler des infrastructures gouvernementales américaines, les intérêts privés américains et des citoyens américains. »

L’ambassade a déclaré que les cibles potentielles pourraient être « des évènements publics, comme des manifestations, des fêtes, des rassemblements ; des hôtels, des discothèques et des restaurants fréquentés par des ressortissants américains ; des lieux de culte, des écoles, des centres commerciaux et des marchés, des infrastructures touristiques, les transports publics et les aéroports ».

« Les citoyens américains doivent prendre en compte les risques pour leur sécurité personnelle et la sécurité sur les lieux et évènements qui peuvent potentiellement être ciblés », poursuit l’avertissement. « De plus, les citoyens américains en Cisjordanie, à Gaza ou à Jérusalem doivent éviter les déplacements non-essentiels et les évènements qui attirent l’attention. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...