Israël en guerre - Jour 284

Rechercher

L’ancien Premier ministre Naftali Bennett envisage un retour en politique

Dans une longue publication sur X, Bennett envisageait la formation d’une large coalition d’unité qui placerait « l'intérêt de l'État d'Israël au-dessus de tout autre » ; Lapid le soutient

L'ex-Premier ministre Naftali Bennett arrivant à une rencontre du cabinet au Bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 23 octobre 2022. (Crédit : Alex Kolomoisky/Pool)
L'ex-Premier ministre Naftali Bennett arrivant à une rencontre du cabinet au Bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 23 octobre 2022. (Crédit : Alex Kolomoisky/Pool)

L’ancien Premier ministre Naftali Bennett a laissé entendre jeudi qu’il pourrait revenir en politique avec un tweet dans lequel il affirmait que la formation d’une large coalition d’unité, semblable à celle qu’il avait formée avec le chef de l’opposition Yair Lapid en 2021, était envisageable.

« Il y a trois ans aujourd’hui, j’ai prêté serment d’allégeance en tant que 13e Premier ministre de l’État d’Israël. Pendant un peu plus d’un an, je vous ai servis, vous les citoyens d’Israël, depuis ma position à la tête de ce gouvernement qui, jusqu’à ce moment-là, semblait une chose impossible », a-t-il écrit dans une longue publication sur X, notant que « des ministres de gauche et de droite avaient décidé de mettre de côté toutes leurs différences et de s’unir dans le but de sauver l’État d’Israël. »

« Aujourd’hui plus que jamais, la réalité inimaginable dans laquelle nous vivons depuis le 7 octobre exige des dirigeants capables d’unir le peuple et de faire la chose la plus élémentaire qu’un gouvernement devrait faire : placer l’intérêt de l’État d’Israël au-dessus de toute autre considération, agir avec sagesse face à la communauté internationale, faire en sorte que toutes les composantes de la société israélienne servent leur pays et mener la campagne avec des objectifs clairs et précis pour vaincre nos ennemis », a poursuivi Bennett.

À l’heure où de nombreux Israéliens souffrent d’une « angoisse existentielle », il a ajouté que « même aujourd’hui, lorsque tout semble impossible, cela reste possible ». Il a ajouté : « Mes amis, nous l’avons fait à l’époque, et vous pouvez le faire à nouveau ».

Retweetant Bennett, Lapid a fait écho à ses paroles, insistant sur le fait que « avec un gouvernement professionnel, un vrai leadership et un esprit d’unité entre nous, c’est possible, et bien plus vite que vous ne le pensez. Nous parviendrons à établir un État digne de ce peuple ».

Un sondage réalisé par la Douzième chaîne en mars révélait que si Bennett et le leader de Tikva Hadasha, Gideon Saar, formaient un nouveau parti avec l’ancien chef du Mossad, Yossi Cohen, ce parti obtiendrait 17 sièges à la Knesset.

 

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.