Rechercher

Lapid met en garde contre la signature de l’accord sur le nucléaire iranien

L'accord avec l'Iran garantirait 100 milliards de dollars par an à Téhéran pour répandre la terreur ; Israël agira "pour empêcher l'Iran de devenir un État nucléaire"

Le Premier ministre Yair Lapid dirigeant une réunion du cabinet au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 31 juillet 2022. (Crédit : Marc Israel Sellem/Pool/Flash90)
Le Premier ministre Yair Lapid dirigeant une réunion du cabinet au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 31 juillet 2022. (Crédit : Marc Israel Sellem/Pool/Flash90)

Le Premier ministre Yair Lapid a dénoncé mercredi l’accord émergent sur le nucléaire iranien, affirmant qu’il offrirait à Téhéran 100 milliards de dollars par an pour « répandre la terreur dans le monde entier ».

« Israël ne s’oppose pas à un quelconque accord. Nous sommes contre cet accord-ci parce qu’il est mauvais, parce qu’il ne peut être accepté tel qu’il est écrit à l’heure actuelle », a déclaré Lapid lors d’un briefing avec des correspondants étrangers en Israël.

« Il y a en ce moment un mauvais accord sur la table. Il donnerait à l’Iran cent milliards de dollars par an. Cet argent ne permettra pas de construire des écoles ou des hôpitaux. Nous parlons là de cent milliards de dollars par an qui seront utilisés pour saper la stabilité au Moyen-Orient et répandre la terreur dans le monde entier », a déclaré Lapid.

« Cet argent financera les gardiens de la Révolution islamique. Il financera la milice Basij qui oppriment le peuple iranien. Il financera davantage d’attaques contre les bases américaines au Moyen-Orient. Il sera utilisé pour renforcer le Hezbollah, le Hamas et le Jihad islamique », a-t-il ajouté.

Lapid s’est bien gardé de critiquer ouvertement les États-Unis, notant qu’un « dialogue a été ouvert avec l’administration américaine concernant tous les points de désaccord ».

« J’apprécie leur volonté d’écouter et de travailler conjointement ; les États-Unis sont et resteront notre plus proche allié, et le président Biden est l’un des meilleurs amis qu’Israël ait jamais connu », a-t-il dit.

Lapid a réaffirmé que « si un accord est signé, cela n’oblige en rien Israël ».

« Nous agirons pour empêcher l’Iran de devenir un État nucléaire. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...