L’armée détruit la maison d’un terroriste de Hébron qui avait tué un Israélien
Rechercher

L’armée détruit la maison d’un terroriste de Hébron qui avait tué un Israélien

Les forces ont détruit le domicile de Ihab Maswada, qui avait poignardé en décembre Genadi Kaufman, 40 ans, près du Tombeau des Patriarches

Inspection des dégâts par des Palestiniens dans la maison de Baha Allian, qui a été démolie par l'armée israélienne dans le quartier de Jabel Mukaber à Jérusalem Est, dans le cadre d'une mesure punitive d'Israël pour un attentat terroriste, le 4 janvier 2015. (Crédit : Hadas Parush / Flash90)
Inspection des dégâts par des Palestiniens dans la maison de Baha Allian, qui a été démolie par l'armée israélienne dans le quartier de Jabel Mukaber à Jérusalem Est, dans le cadre d'une mesure punitive d'Israël pour un attentat terroriste, le 4 janvier 2015. (Crédit : Hadas Parush / Flash90)

L’armée israélienne a détruit dans la nuit de mercredi à jeudi le domicile de Hébron du terroriste palestinien Ihab Maswada, qui a blessé mortellement en décembre Genadi Kaufman, 40 ans.

La démolition a été menée par des troupes de l’armée israélienne, des forces de la police des Frontières et des représentants de l’administration civile.

L’appartement de Maswada a été détruit par les soldats qui, confrontés à des jets de pierres, ont lancé des grenades assourdissantes en arrivant sur les lieux, a constaté un correspondant de l’AFP.

Kaufman avait été poignardé à plusieurs reprises par Maswada près du Tombeau des Patriarches le 7 décembre, et avait été grièvement blessé. Maswada avait été abattu par les forces de sécurité présentes sur place.

Kaufman avait succombé à ses blessures trois semaines plus tard.

Il habitait dans l’implantation de Kiryat Arba, adjacente à Hébron, et avait deux enfants.

Genadi Kaufman, décédé le 30 décembre 2015, environ trois semaines après avoir été mortellement blessé dans une attaque au couteau à Hébron.(Crédit : autorisation)
Genadi Kaufman, décédé le 30 décembre 2015, environ trois semaines après avoir été mortellement blessé dans une attaque au couteau à Hébron.(Crédit : autorisation)

Hébron a été un point chaud de la récente vague d’attaques palestiniennes au couteau, à main armée et à la voiture bélier qui balaie le pays depuis octobre.

Le Tombeau des Patriarches, partagé par les juifs et les musulmans qui le révèrent comme la tombe du patriarche biblique Abraham et de sa famille, a été le lieu de tensions particulières dans la ville.

Vingt-neuf Israéliens et quatre ressortissants étrangers ont été assassinés pendant la vague de terrorisme palestinien et de violence depuis octobre. Environ 190 Palestiniens ont également été tués – les deux tiers pendant qu’ils attaquaient des Israéliens, et les autres pendant des affrontements avec les troupes, selon l’armée israélienne.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...