L’Australie secouée après le meurtre d’une étudiante israélienne
Rechercher

L’Australie secouée après le meurtre d’une étudiante israélienne

Aiia Maasarwe a été tuée alors qu'elle parlait au téléphone avec sa sœur, selon les enquêteurs, qui ont qualifié son attaque d'"horrible"

Deux femmes rendent hommage à Aiia Maasarwe, une Israélienne tuée à Melbourne, le 18 janvier 2019. (Crédit : Ellen Smith/AAP Image via AP)
Deux femmes rendent hommage à Aiia Maasarwe, une Israélienne tuée à Melbourne, le 18 janvier 2019. (Crédit : Ellen Smith/AAP Image via AP)

Des centaine de personnes se sont rassemblées vendredi soir sur les marches du parlement de l’Etat de Victoria à Melbourne (sud-est de l’Australie) à la mémoire d’une étudiante israélienne tuée dans cette ville en début de semaine.

Aiia Maasarwe, 21 ans, a été tuée alors qu’elle rentrait chez elle après avoir assisté à un spectacle. Son corps a été découvert par des passants dans des buissons près d’une station de tramway mercredi.

Les participants à la veillée devaient ensuite décorer de roses rouges – ses fleurs préférées – le tramway que Aiia est supposée avoir pris pour rentrer à son domicile.

Son père Saeed s’est rendu sur les lieux du crime vendredi. « D’un côté je me sens très triste, mais d’un autre, le soutien de la population et de la police locales rendent ma douleur moins forte », a-t-il confié à des journalistes avant de fondre en larmes.

Aiia Maasarwe dans un café de Melbourne, le 1er octobre 2018 (Crédit : Instagram)

Aiia Maasarwe a été tuée alors qu’elle parlait au téléphone avec sa sœur, selon les enquêteurs, qui ont qualifié son attaque d' »horrible ».

Un jeune homme de 20 ans a été arrêté dans la banlieue de Melbourne vendredi en liaison avec cette affaire, ont-ils indiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...