L’Australien qui avait « plaisanté » sur la Shoah perd un gros contrat Netflix
Rechercher

L’Australien qui avait « plaisanté » sur la Shoah perd un gros contrat Netflix

Isaac Butterfield avait demandé à son public, au Melbourne Comedy Festival, "d'imaginer la joie de ceux qui avaient appris que les Juifs étaient envoyés dans les chambres à gaz"

Le comédien australien Isaac Butterfield, sur YouTube. (Capture d'écran)
Le comédien australien Isaac Butterfield, sur YouTube. (Capture d'écran)

Netflix a annulé un contrat avec un comédien australien qui avait « plaisanté » sur la Shoah et qui avait injurié son public juif qui s’était plaint par mail.

Le mois dernier, Isaac Butterfield avait demandé à son public, au Melbourne Comedy Festival, « d’imaginer la joie de ceux qui avaient appris que les Juifs étaient envoyés dans les chambres à gaz », avait rapporté le Herald Sun. Une femme juive avait envoyé un e-mail à Butterfield affirmant que la blague était « loin d’être drôle ».

Il a répondu : « si vous ne supportez pas la chaleur, sortez du four ».

Dans une vidéo publiée le 24 avril sur YouTube, Butterfield a semblé s’excuser pour ses propos avant de se rétracter et d’accuser les médias d’avoir « lancé un assaut contre moi ». Butterfield a également défendu son droit à la liberté d’expression dans la vidéo de 16 minutes.

Selon le Daily Mail à Londres, Butterfield avait « un contrat très lucratif » avec Netflix pour diffuser son spectacle de stand-up « The Butterfield Effect ». Mais la société de streaming a annulé ce contrat après cette réponse agressive.

Butterfield compte un million d’abonnés sur YouTube.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...