Israël en guerre - Jour 140

Rechercher

L’Autorité de l’électricité va accroître la production d’énergie renouvelable en Israël

La réforme annoncée incitera les gens à stocker l'énergie renouvelable et à l'injecter dans le réseau le soir et la nuit, lorsque l'espace est disponible

Sue Surkes est la journaliste spécialisée dans l'environnement du Times of Israel.

Les premières batteries de stockage d'énergie solaire de Nofar Energy au kibboutz Nir Yitzhak dans le sud d'Israël. (Crédit : Nofar Energy)
Les premières batteries de stockage d'énergie solaire de Nofar Energy au kibboutz Nir Yitzhak dans le sud d'Israël. (Crédit : Nofar Energy)

L’Autorité de l’électricité a annoncé dimanche une réforme visant à encourager la production d’une plus grande quantité d’énergie renouvelable sans avoir à exercer une pression supplémentaire sur le réseau déjà surchargé.

La réforme incitera les gens à investir dans le stockage de l’énergie renouvelable qu’ils produisent et à l’injecter dans le réseau le soir et la nuit, lorsque l’espace est disponible.

Israël s’est engagé à produire 30 % de son électricité à partir de sources renouvelables d’ici à 2030. La majeure partie de cette énergie sera solaire.

Mais à la fin de l’année dernière, l’État atteignait à peine 10 %, un objectif qu’il aurait dû déjà atteindre en 2020.

L’un des nombreux problèmes est que le réseau électrique ne peut pas absorber toute l’énergie solaire pendant les heures du matin et de l’après-midi où le soleil brille et où l’énergie est produite, malgré des années d’appels à l’étendre et à le moderniser.

Les limites du réseau ont contraint la Compagnie israélienne d’Electricité à rejeter un grand nombre de demandes de raccordement d’installations solaires.

L’unité de stockage d’énergie thermique de Brenmiller dans l’entreprise Fortlev au Brésil. (Crédit : Avec l’aimable autorisation de Fortlev)

« L’un des principaux obstacles à la réalisation de l’objectif de 30 % de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables en 2030 est la capacité à planifier et à développer le réseau électrique à un rythme suffisant et dans les volumes requis », indique une introduction à la réforme.

« Face à ce constat, l’Autorité propose une utilisation plus efficace des ressources existantes du réseau en encourageant la mise en place d’installations de stockage et l’écoulement de l’énergie pendant les heures du soir et de la nuit, lorsque le réseau est libre. »

L’énergie renouvelable injectée dans le réseau le soir et la nuit sera payée selon les tarifs existants, mais avec un bonus annuel.

Parmi les autres obstacles à l’augmentation de la production d’énergie renouvelable, citons l’accent mis par l’État sur l’extraction d’un maximum de gaz fossile à partir d’importants gisements offshore, ainsi que la nécessité de modifier les réglementations et d’assurer une meilleure coordination entre les différents ministères et les organismes publics et autres concernés.

Parmi les autres défis à relever, citons la concurrence pour l’obtention de terrains et l’opposition du public aux pylônes et aux lignes à haute tension situés à proximité des habitations ou dans des sites pittoresques.

De nombreuses technologies existent et sont en cours de développement pour le stockage de l’énergie. Il est notamment question de batteries, de stockage de l’énergie thermique et de l’utilisation de l’eau et de l’air.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.