Le Brésil extrade un Israélien inculpé du meurtre d’un Palestinien en 2004
Rechercher

Le Brésil extrade un Israélien inculpé du meurtre d’un Palestinien en 2004

Yehoshua Elitzur, dont l'arrestation en 2014 a mis un terme à une décennie de chasse à l'homme, comparaîtra devant le tribunal de Tel Aviv à son arrivée en Israël

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Yehoshua Elitzur (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)
Yehoshua Elitzur (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)

Un citoyen israélien, qui a fui le pays après avoir été inculpé du meurtre d’un chauffeur de taxi palestinien en 2004, a été extradé par le Brésil mercredi.

Le ministère de la Justice a indiqué dans un communiqué qu’il déposerait une demande d’arrestation contre Yehoshua Elitzur, 46 ans, à son arrivée en Israël. Il devrait comparaître devant le tribunal de Tel Aviv pour l’audience de renvoi.

Elitzur est un ressortissant allemand, converti au judaïsme. Il a été jugé coupable d’homicide lors de la fusillade meurtrière de Sael Jabara al-Shatiya, en septembre 2004, près de la ville de Naplouse, en Cisjordanie, et a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle.

Selon l’acte d’inculpation, Elitzur a hélé Shatiya, 46 ans, qui conduisait vers lui dans une fourgonnette. Armé d’un M-16, Elitzur était debout au milieu de la route et a exigé que le Palestinien s’arrête et sorte de sa voiture.

Le mauvais état de la route a empêché Shatiya de se garer là où Elitzur l’exigeait, et il a continué à conduire pour pouvoir s’arrêter un peu plus loin sur le bas-côté. A ce moment-là, Elitzur a tiré sur lui et l’a tué.

Elitzur a prétendu qu’il avait agi en état de légitime défense, et que Shatiya avait tenté de le percuter, mais des témoins présents sur les lieux du drame ont réfuté cette affirmation.

Il a d’abord été accusé de meurtre, mais a été reconnu coupable d’homicide car les procureurs n’ont pas pu prouver qu’il avait eu l’intention de tuer Shatiya.

Il avait été placé en résidence surveillée dans l’implantation d’Itamar avant d’entamer sa peine de prison, mais a réussi à fuir le pays. Il s’est installé dans un premier temps en Allemagne avant d’arriver plus tard au Brésil.

Après une chasse à l’homme d’une dizaine d’années, il a été arrêté par Interpol et les autorités de Sao Paulo en juin 2015. Les médias brésiliens ont indiqué qu’Elitzur était entré dans le pays en utilisant une fausse identité.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...