Le Congrès juif européen condamne l’attaque de Normandie
Rechercher

Le Congrès juif européen condamne l’attaque de Normandie

Rivlin rappelle que les Israéliens sont aux côtés du peuple français, et que le monde libre doit défendre ses valeurs

Des policiers et des pompiers français sur les lieux d'une prise d'otages dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, dans le nord ouest de la France, le 26 juillet 2016. (Crédit : Charly Triballeau/AFP)
Des policiers et des pompiers français sur les lieux d'une prise d'otages dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, dans le nord ouest de la France, le 26 juillet 2016. (Crédit : Charly Triballeau/AFP)

Une attaque contre une église catholique dans le nord-ouest de la France, pendant laquelle un prêtre de 84 ans a été tué, est une attaque contre toutes les religions, a déclaré le dirigeant du Congrès juif européen (EJC).

Deux assaillants qui avaient prêté allégeance à l’Etat islamique (EI) ont également blessé grièvement au moins une autre personne pendant l’attaque mardi matin à Saint-Etienne-du-Rouvray, dans la banlieue de Rouen. Ils ont crié « Allahou Akbar », « Dieu est grand » en arabe, avant d’égorger le prêtre, selon les médias.

Les terroristes ont été abattus après avoir pris en otage le prêtre, deux religieuses et deux fidèles pendant la messe du matin. A la suite du siège, l’EI a affirmé que les deux hommes étaient ses « soldats ».

« Une attaque contre une institution religieuse et un homme de Dieu est une attaque contre toute les religions, et contre la foi elle-même », a déclaré dans un communiqué le Dr Moshe Kantor, président de l’EJC. « Cette attaque odieuse ne fera que renforcer notre résolution à battre l’ennemi du terrorisme islamiste. »

« Cette attaque cible tous les Européens décents, chrétiens, juifs et musulmans de la même manière », a-t-il déclaré.

Le président Reuven Rivlin pendant la cérémonie de commémoration des deux ans depuis le début de l'opération Bordure protectrice, au cimetière militaire du mont Herzl à Jérusalem, le 26 juillet 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Le président Reuven Rivlin pendant la cérémonie de commémoration des deux ans depuis le début de l’opération Bordure protectrice, au cimetière militaire du mont Herzl à Jérusalem, le 26 juillet 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le président israélien Reuven Rivlin a appelé le monde libre à se « battre pour défendre » ses valeurs.

« Cette attaque montre le vrai visage de la nature brutale et de l’horreur du terrorisme, a-t-il déclaré. C’est une attaque par des extrémistes radicaux, terroristes, qui ont frappé dans un symbole de la paix même et assassiné de sang-froid dans une maison de Dieu, alors qu’ils prétendent parler en son nom. »

Rivlin a également déclaré qu’Israël « se tient aux côtés du peuple de France ».

« Tout le monde libre doit comprendre que nos valeurs sont attaquées. Nous devons combattre pour les défendre, de peur que nous ne soyons envahis par des vagues d’intolérance et de haine », a-t-il ajouté.

Jacques Hamel, prêtre français de 84 ans qui a été tué pendant une attaque revendiquée par l'Etat islamique dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, en Normandie, le 26 juillet 2016. (Crédit : Twitter)
Jacques Hamel, prêtre français de 84 ans qui a été tué pendant une attaque revendiquée par l’Etat islamique dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, en Normandie, le 26 juillet 2016. (Crédit : Twitter)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...