Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Le domicile parisien de Laurent Fabius cambriolé

Aucun document ou ordinateur contenant des données sensibles n'ont été dérobés

Laurent Fabius, alors ministre français des Affaires étrangères, s'adresse à la presse devant l'Hôtel Palais Coburg, le lieu des pourparlers sur le nucléaire, à Vienne, en Autriche, le 27 juin 2015. (Crédit : Christian Bruna / AFP)
Laurent Fabius, alors ministre français des Affaires étrangères, s'adresse à la presse devant l'Hôtel Palais Coburg, le lieu des pourparlers sur le nucléaire, à Vienne, en Autriche, le 27 juin 2015. (Crédit : Christian Bruna / AFP)

Le domicile parisien du président du Conseil constitutionnel Laurent Fabius, ancien Premier ministre, a été cambriolé le 19 octobre, a-t-on appris mardi de source policière, confirmant une information de presse.

Le montant du préjudice est à estimer, a-t-on ajouté de même source. L’enquête a été confiée à la police judiciaire de la préfecture de police de Paris.

Les faits se sont déroulés le 19 octobre, vers 19H00, selon l’hebdomadaire Le Point. Les cambrioleurs auraient dérobé essentiellement des bijoux, selon le journal. Aucun document ou ordinateur contenant des données sensibles n’ont été dérobés. L’alarme a fait fuir les intrus.

Si Laurent Fabius bénéficie d’un accompagnement permanent de deux officiers de sécurité, il n’y a aucune garde policière statique devant son immeuble.

Le domicile de son fils, Thomas, dans le 7e arrondissement de Paris, avait été cambriolé en juin dernier. Une montre d’une valeur de 200 000 euros et un tableau de maître avaient été dérobés.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.