Rechercher

Le drone qui a frappé le pétrolier d’Idan Ofer a été lancé par les Gardiens iraniens

Selon un reportage de la BBC, le drone a été lancé depuis le commandement régional des forces aériennes du Corps des Gardiens de la Révolution dans la ville de Chabahar

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le pétrolier Pacific Zircon, battant pavillon libérien, exploité par Eastern Pacific Shipping, basé à Singapour, dans le port de Jebel Ali, à Dubaï, aux Émirats arabes unis, le 16 août 2015. (Crédit : AP Photo/Nabeel Hashmi)
Le pétrolier Pacific Zircon, battant pavillon libérien, exploité par Eastern Pacific Shipping, basé à Singapour, dans le port de Jebel Ali, à Dubaï, aux Émirats arabes unis, le 16 août 2015. (Crédit : AP Photo/Nabeel Hashmi)

Un drone iranien Shahed-136, qui a frappé mardi un pétrolier israélien près d’Oman, a été lancé depuis l’Iran, selon un responsable occidental.

Selon une information de la BBC, le responsable affirme que le drone a été lancé depuis le commandement régional des forces aériennes de l’IRGC dans la ville de Chabahar, au sud-est du pays.

L’attaque a causé des dommages au navire mais n’a fait aucun blessé.

Auparavant, une source de la défense israélienne avait déclaré séparément à la radio de l’armée que le drone avait été lancé depuis le territoire iranien, affirmant que « les Iraniens ne se cachent plus derrière leurs mandataires, ils ont commis une erreur et ne pourront pas se soustraire à la responsabilité de cette action ».

L’Iran a fourni le même modèle de drone à la Russie, qui les a utilisés pour cibler des infrastructures et des cibles civiles en Ukraine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...